Christine Ott et Torsten Böttcher font revivre Nanook Of The North

Rendez-vous en terre inconnue pour Christine Ott et Torsten Böttcher avec la sortie de Nanook Of The North le 25 octobre 2019. Une pièce musicale sculpturale issue du film éponyme de Robert Flaherty en 1921.


Christine Ott et Torsten Böttcher dévoilent une pièce maîtresse avec Nanook Of The North

Rendez-vous en terre inconnue


Parfois tu as besoin de te poser, ce n'est pas que tu es flemmards, bien sûr, mais tu as aussi envie de stopper le rythme trépidant du quotidien et de prendre du recul.

Ne serait-ce que pour échapper à la pression du cycle métro, boulot et réunions stériles que la société t'impose.

Ce faisant tu laisses libre cours à ce sentiment de folle liberté qui reste enfermé la plupart du temps en toi, engoncé dans les contraintes du quotidien.

Nanook, lui, s'y connaît en rythme trépidant et en vie passablement bien remplie. Sans pour autant être touché par le syndrome de la réunionnite aiguë.

Chez lui, du côté de la banquise, il n'est pas forcément question de se poser ni de prendre du recul afin d'oublier un boss ingrat ou des transports en commun bondés.







Nanook Of The North

Hymne à la vie, au temps qui s'écoule lentement mais sûrement, "Nanook Of The North" est une pièce de musée cinématographique signée Robert Flaherty.


Christine Ott et Torsten Böttcher dévoilent une pièce maîtresse avec Nanook Of The North

Elle date de 1921 et compte parmi les premiers films documentaires de l'histoire. Un film fort en anthropologie.

On y découvre le quotidien de Nanook, jeune esquimau, et de sa famille vivant dans la baie d’Hudson.

Robert Flaherty :
"Combats pour la vie, déplacements constants, pêche, chasse aux phoques, le spectateur partage la vie de cette famille du grand nord canadien.
La magie du film réside dans le fait qu’ils sont eux-mêmes et qu’ils ne jouent pas la comédie. Ils sont."

Là où peut-être un ours viendra jeter un peu de sel dans son quotidien, nous, on se demande si le bus arrivera bien dans deux minutes comme c'est indiqué sur l'écran.

Première rencontre avec Nanook

C'est en 2013, dans le cadre du Festival du film de la Rochelle, que l'on a pu faire la première fois  connaissance avec ce Nanook Of The North.

À l'époque, le film fait grande impression, par son esthétique, sa nostalgie, mais surtout parce qu'il est accompagné d'une bande originale flamboyante.


Christine Ott et Torsten Böttcher dévoilent une pièce maîtresse avec Nanook Of The North


Elle est signée Christine Ott avec la participation de Torsten Böttcher au hang, à la kalimba ou didgeridoo. L'ensemble auquel s'ajoutent l'utilisation d'instruments à l'acoustique unique, en peaux, en marteaux, se marie parfaitement et offre une atmosphère onirique merveilleuse.

C'est cette bande son qui sortira le 25 octobre sous le label anglais Gizeh Records






Une pièce maîtresse signée Christine Ott

Christine Ott n'est pas une novice en matière de musiques de films. 

On l'a vue participer à la bande originale du film de Jean-Pierre Jeunet, "Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain" en 2001, et déjà avec Torsten Böttcher pour le ciné-concert "Tabou" de Murnau.

Elle a également signé la bande-son de "Manta Ray", primé à la Mostra de Venise en 2018. Et on l'a vue collaborer en studio avec de grands noms (Syd Matters, Yann Tiersen) et en live avec Radiohead.

"Nanook Of The North" montre ici toute sa maestria.


Christine Ott & Torsten Böttcher seront en concert pour présenter "Nanook of the North" :

8 NOV - BISCHHEIM (fr), Salle du Cercle,
15 NOV, CERNAY (fr), Espace Grün,
29 NOV KEMBS (fr), Espace Rhénan,
10 DEC - SELESTAT (fr), Les Tanzmatten,
13 DEC - OBERNAI (fr), Espace Athic,
20 DEC - ST VITH (be), ArsVitha,
21 DEC - UTRECHT (nl), TivoliVredenburg,
22 DEC - DEN HAAG (nl), PAARD,
13 FEV SAVERNE (fr), Espace Rohan


Christine Ott : Piano, Gong, Tom, Ukulele, Percussions, Toy Piano
Torsten Böttcher : Hang, Didgeridoo, Kalimba, Tonnerre

Pour en savoir plus :


Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !