Mémoire de musique : Natalie Imbruglia, Torn

C'est toujours émouvant de voir surgir une nouvelle artiste de talent, avec des chansons qui te touchent directement au coeur. Ce fut le cas pour Natalie Imbruglia avec son premier album LEFT OF THE MIDDLE. Aujourd'hui, cela fait 20 ans, jour pour jour, que l'album est sorti. Et je peux dire qu'il n'a pas pris une ride. Cela commence avec "Torn" le premier single. C'est une claque. BAAAAM !


LACN - mémoire de musique - Natalie Imbruglia



Le choc de la première écoute


Je me souviens très bien la première fois où j'ai entendu "Torn". C'était en voiture, à l'écoute de la radio. 

Quelle sensation formidable : se dire que c'est ce genre de chanson, ce genre de voix, ce genre de refrain que l'on attendait depuis longtemps. 

Et le voilà alors.

Aussitôt, tu as les poils des bras qui se hérissent. La voix de Natalie Imbruglia, illustre inconnue de l'hémisphère sud jusqu'à présent, entre alors en communion avec ton cerveau et ton coeur. Tes sens se mobilisent pour ne pas en perdre une miette.


Le bonheur, c'est simple comme une chanson de Natalie Imbruglia.







Et puis la fin est coupée par la pub et un jingle de NRJ. Tout s'effondre. C'est à peine si tu n'as pas perdu le contrôle de ta voiture et que tu n'es pas mort dans d'atroces souffrances après une dizaine de tonneaux, ta voiture prenant feu instantanément en percutant un arbre alors que tu restes coincé à l'intérieur, la ceinture de sécurité bloquée, incapable de bouger, les jambes broyées et la poitrine aplatie comme une crêpe.

Tout cela par la faute d'une pub pour les saucisses cocktail Jean Caby "Bon appétit", la saucisse cocktail CSP+, et dont tu es responsable de la planification sur les ondes de cette putain de radio.

Bref, le 24 novembre 1997

Passé ce choc. je me souviens m'être rué dans un magasin Foncièrement Nulle À Chier dont je terrai le nom pour écouter l'album en entier deux fois de suite, et finalement, pour l'acheter aussitôt après.

Car ce qu'il faut souligner, c'est qu'il n'y a rien à jeter dans LEFT OF THE MIDDLE. Il n'a pas à rougir de la comparaison avec les plus grands album de notre époque et d'avant.

La plupart des morceaux sont des tubes en puissance.

Et aujourd'hui, 20 ans après, lorsque je l'écoute, je ressens toujours la même émotion... Mais avec quelques rides en plus. J'en ai compté deux.


Et vous, vous l'avez découvert comment cet album ? À vos commentaires !

Aucun commentaire