Le retour du monstre gentil

Dans la famille Monstres Gentils mais avec un fichu caractère, je demande le japonais. Non, pas Casimir, mais plutôt Godzilla, avec un G comme Gode.

Bref, cette introduction particulièrement tirée par les cheveux, pour vous parler de la prochaine sortie de GODZILLA, sur les écrans le 14 mai 2014.


Oh, non, encore un Godzilla ! Comme je vous comprends. Eh oui, il faut bien le dire. Les GODZILLA revus à la mode US, cela n'augure jamais rien de bon. Pour s'en rendre compte, il suffit de voir (ou plutôt pas...) celui sorti en 1998, réalisé par Roland Emmerich, qui d'ailleurs à l'époque avait déjà commis INDEPENDANCE DAY (1996) et puis aussi pendant qu'on y est STARGATE (1994) et UNIVERSAL SOLDIER (1992). Quand on pense que depuis il ne s'est pas arrêté là...

En plus, pour cumuler le tout, il faut aussi noter la présence de Jean Réno, qui crève l'écran dans ce GODZILLA de 1998...

Bref, voilà qu'on nous ressort aujourd'hui la même rengaine. Oh ! Un nouveau GODZILLA, encore plus terrifiant pour la santé mentale des spectateurs...

Mais pourquoi est-il si méchant ? Contrairement à son cousin de 1998, qui sortait tout droit du Pacifique pour pondre et foutre le bordel (tout ça à cause de la reprise des essais nucléaires de Chirac en 1995, Hollywood peut lui dire merci...) notre GODZILLA du jour vient faire la castagne à cause de Fukushima, ou presque. Il en veut à mort parce qu'on est pas gentils avec lui sur le nucléaire. 

On espère que cette fois, le remake du remake fera davantage preuve de respect de l'original nippon, ni mauvais. Pour s'y atteler, les studio Warner ont fait appel à Gareth Edwards, réalisateur britannique qui avait crevé la caméra avec son MONSTERS, sorti en 2010. Ok, faut voir, alors.

Le challenge est important car les sceptiques comme moi vont être dur à séduire. C'est pourquoi, les studios distillent peu à peu des infos et des bandes annonces qui laissent augurer de quelque chose d'intéressant.

Pour les vrais fans du monstre, mais aussi pour les fans de la culture japonaise, GODZILLA est à classer dans la catégorie personnages de référence. Créé à l'initiative de Tomoyuki Tanaka pour les studios Toho, sa naissance sur les écrans remonte à 1954, dans un Japon d'après-guerre traumatisé par la bombe Atomique. L'animal se caractérise par un hurlement strident et par un souffle atomique destructeur tout droit issu de son exposition aux radiations. On ne doute pas un instant qu'il ne sera pas content.

Au fil des années, son apparence a très peu changé. Seuls les effets spéciaux se sont améliorés, mais je conserve toujours cette nostalgie des premiers opus, avec les costumes en latex aux fermetures Eclair apparentes. (n'y voyez rien de sale)

On attend donc de voir ce que le cru 2014 du GODZILLA nouveau donnera...

GODZILLA
Un film de Gareth Edwards, avec Aaron Taylor-Johnson, Ken Watanabe, Elizabeth Olsen, Bryan Cranston
Produit par Warner et studios Toho
Sortie le 14 mai 2014

Allez, pour le plaisir, un dernier trailer pour la route ...

Aucun commentaire