LACN n°15 janvier-février 2006 : Focus sur le box office US

A l’instar de ce que l’on a pu connaître en France, la chasse aux millions de Dollars manquant s’est poursuivie jusqu’aux derniers jours de l’année 2005. 


La fin d'année n'a pas suffit


Mais malgré des sorties majeures (à commencer par Harry Potter), le Box Office US n’a pas réussi à redresser la barre en cette fin d’année.

Les tous derniers gros films de novembre et décembre ont juste permis d’endiguer la baisse qui est cette année de 5% versus 2004. 

Une compétition relevée

La compétition a été très sévère pourtant cette année avec entre autre, la guerre que se sont livré « Harry Potter et la coupe de feu » et « Star Wars la revanche des Sith ». Le grand vainqueur sur le marché domestique américain est « Star Wars ».

Le dernier volet de la saga de George Lucas engrange 380,2 millions de Dollars. Il devance de loin le petit Potter qui n’a amassé que 277,7 millions de Dollars. Star Wars peut aussi s’enorgueillir d’être le second meilleur démarrage de tous les temps derrière Spiderman. Tout de même… 


Second derrière SW 3 jusqu’à la fin du mois d’octobre, « la guerre des mondes » de Spielberg et ses 234 millions de $ de recettes a rétrogradé à la quatrième place depuis l’arrivé en trombe de Narnia et de Potter. 

« Le monde de Narnia » s’est glissé directement à la troisième place avec 253,5 millions de Dollars de recettes.


Le même résultat mondial

Il est d’ailleurs intéressant de constater que les deux premières places du Box Office monde 2005 sont également tenues dans cette position : Star Wars et ses 837,6 millions et Harry Potter et ses 785,6 millions.


Parmi les succès de l’année, les sept premiers du Box office dépassent tous les 200 millions de $, avec au coude à coude derrière « la guerre des mondes », « the wedding crashers » (209,2 M$), « Charlie et la chocolaterie » (206,5 M$) et Batman begins » (205,3 M$). 

Dans la liste « King Kong » vient se glisser en 8ème position avec 197,3 M$ et devance directement « Madagascar » (193 M$), le navrant « Mr & Mrs Smith » (187 M$), ou bien encore « Hitch » (177,6 M$) et « the longest yard » (158 M$).


On peut recenser également du côté des bonnes surprises de cette année « Fantastic 4 » (154,7 M$), « chicken little » (132,3 M$),  « Robots » (128,2 M$), « walk the line » (92,4 M$) ou « la marche de l’empereur » qui apparaît dans le top 25 et cumule près de 77 M$ de recettes. Un évènement pour un documentaire.


Côté déceptions

Du côté des mauvais scores, notons au passage, « Kingdom of heaven » (47,3 M$) qui réalise un score moyen. « the Island » (seulement 35.8 M$) est loin du standart habituel de Mickael Bay ou de Scarlett Johansson.

« Aeon Flux » (25,2 M$), « Elektra » (24,4 M$), « Into the blue » (18,7 M$), « les frères Grimm » (37.9 M$) ou encore « XXX » (26 M$) font pâle figure par rapport à leurs ambitions. Sans parler de « Domino » le dernier Tony Scott avec Keira Knightley (10,1 M$).


Quant à « Doom », l’adaptation du jeu vidéo, elle ramasse 28,2 M$, un score en revanche plutôt honorable pour un film de ce genre. 

De même pour « Serenity » qui est l’adaptation au cinéma de la série TV « Firefly » et qui amasse 25,5 M$ de recettes.

Côté bides

En revanche, parmi les plus gros flop de 2005, « Stay » de Mark Forster qui assemble Ewan McGregor et Naomi Watts ne cumule que 2 M$ et n’apparaît pas dans les 150 premiers films de l’année.

De même pour « North country » avec Charlize Théron et Woody Harrelson qui ne compte que 6.4 M$ de recettes.



Rendez vous pour un petit tour sur le box office US au prochain numéro.

Aucun commentaire