LACN S'arrête (avant de reviendre ?)

16 décembre 2021

Ce soir, l'ambiance était légèrement morose à notre conférence de rédaction exceptionnelle, sorte de conseil de défense élyséen, mais au grand jour. 

J'ai commencé notre petite réunion, entre deux bouchées de chouquettes et une gorgée de café, par mettre Hannah et José à l'aise avant de les mettre au courant de la situation dans laquelle nous nous étions fourrés. Enfin, moi, pas eux.


Il se trouve que pour une sombre histoire de photos créditées mais pas assez apparemment, postées sur un article de juillet 2019, nous nous retrouvons mis en demeure de régler une somme pharaonique pour nous.

Par conséquent, en attendant que cette histoire sordide soit réglée, j'ai décidé d'annoncer à la cantonade que je stoppais l'activité du blog lacn.fr dès aujourd'hui.

Les réactions de Hannah et José n'ont pas tardé, et les chouquettes n'y ont rien fait.

"- Tout ça à cause d'un article ?, a réagi Hannah,

- Bah oui, c'est l'article sur le type qui doublait Johnny. Tu sais, en juillet 2019.

- Quoi ? Ce truc ?, s'est esclaffé José. Personne ne l'a vu, c'était les vacances !

- Ah, oui, a renchérit Hannah. Celui qu'est nul et que tu voulais déjà supprimer parce qu'il n'était pas dans ta ligne édito ?

- Ouais, 300 vues max, pas plus, en trois ans, j'avoue. 

- Ça comprend le photographe et l'avocat ?

- J'imagine, oui.

- Mais tu l'avais pas supprimé ? Il était pas dans ta ligne édito.

- ben non, j'ai pas eu le temps.

- Oui, bon, donc tu veux dire qu'à cause de cet article à la noix, tu dois de la thune que tu n'as pas ?

- Bah oui. À cause de la photo.

- Quelle photo ?

- Bah la photo que j'ai mise avec le copyright. Et y'en avait trois en plus.

- Trois ? 

- Bah, si t'avais le copyright sur les photos, donc c'est bon ?

- Oui, trois. Et oui, mais le copyright était pas suffisant.

- Mais t'en mets jamais trois ?

- Et malgré le copyright tu te fais taxer ?

- Ben oui, bon, ça va, pas tous en même temps ! J'en mets jamais trois, je sais, et ici fallait à priori l'autorisation "expresse" du photographe. Même avec le copyright, madame.

- Mais pourtant, on a des mentions légales, et des copyright sur le site ?

- Oui, c'est vrai ! Mais dans la vraie vie, ça sert à rien. Dans ce cas-là il fallait demander l'autorisation "expresse" pour utiliser des photos copyrightées.

- Et tu l'avais pas ?

- Ben non. Puisque je savais pas. Maintenant je sais, mais ça sert plus à rien.

- Ah, ah, et du coup il te demande de la thune ! Mort de Rire !

- Il a trouvé le bon pigeon !

- Ben non, José, c'est la loi.

- Il pouvait pas te contacter directement et te dire qu'il était pas ok pour utiliser ses photos ?

- Ben si, mais il a préféré passer par un avocat. Du coup, il faut de l'argent.

- Il a raison, comme ça il se fait de la thune sur ton dos ! À sa place je ferais la même chose, ça me ferait des fins de mois plus cool qu'avec LACN, où on gagne pas un centime !

- Hey, Hannah, je te signale que c'est normal qu'on gagne pas un centime, c'est un blog qui ne fait pas d'argent, vous saviez pas tous les deux ? On fait pas de trafic, c'est à peine si on a 100 vues par jour, et c'est pas commercial notre blog.

- Ah bon ? On gagne pas d'argent avec LACN ?

- Bah non. Hey, José, t'étais pas au courant non plus, toi ?

- ...

- Pfff.

- Ça veut dire que tu nous a roulé dans la farine ! Si on gagne pas un centime depuis tout ce temps !

- Hey, les gars, c'est un blog perso ! LACN c'est pas un magazine ni un média ! Vous saviez pas ? C'est un Webzine, sans plus.

- ..."

- Tu nous l'as jamais dit ! Un truc perso. On travaille pour toi gratuit ?

- Nous aussi on va te réclamer de l'argent !

- C'est de l'exploitation !

- Ah purée, je suis vraiment pas aidé."


Bref. Je vous passe la suite de nos échanges.

Hannah, José et moi, qui ne font qu'un, nous nous sommes finalement mis d'accord pour mettre en pause ce webzine, le temps que la situation se décante. 

En attendant, nous tenons à remercier tous les artistes, attachés de presses, labels et contacts (et même photographes) pour leur confiance et pour leur gentillesse durant notre aventure bloguesque, de janvier 2002 à décembre 2021.

On s'est bien marrés, au final.

On était passionnés. Et on l'est toujours, cela dit. Donc on verra, ça repartira peut-être un jour.

On vous embrasse.




1 commentaire:

  1. Les films https://cinemay.tube/ sont une compréhension exacte de nos vies et la logique pour comprendre ce monde...

    RépondreSupprimer

Tu as le droit de mettre un commentaire !