Greg Foat sort le grand jeu avec "Symphonie Pacifique"

Pianiste, compositeur et producteur originaire de l'île de Wight, Greg Foat nous propose Symphonie Pacifique, un premier album au sein du label Strut Records. Un album jazz ambitieux et tout en grooves sensuels.

Après plusieurs albums remarqués pour le compte des labels Jazzman et Athens of the North, Greg Foat est devenu un pilier de la scène jazz anglaise, dont il est l’une des figures les plus polyvalentes. 


"Symphonie Pacifique" marque un tournant dans la carrière de ce musicien et compositeur d’exception.


Né sur l’île de Wight, ce pianiste et compositeur remarqué en 2001 dès son premier album "Dark Is The Sun" a eu une première carrière en tant que DJ, à Londres, où il s’est installé en 1997. Largement inspiré par le jazz britannique des années 60 et 70 - il a été profondément marqué par sa rencontre, à l’école, avec le bassiste Jeff Clyne et le batteur Trevor Tomkins et se considère comme un disciple du pianiste Gordon Beck - Greg Foat est aussi un grand collectionneur de disques, féru de Library music et de B.O. italiennes. 

Une somme d’influences que l’on retrouve tout au long de sa discographie déjà pléthorique, qui oscille entre exercices de style jazz-funk, library ou acid, partitions pastorales, disques aux compositions lancinantes et cinématiques et albums inspirés par la littérature fantastique qu’il fixe en studio ou en live (dans un club londonien ou dans l’église de sa ville natale).





"Symphonie Pacifique" est son premier album pour le label Strut, un album fruit d’une collaboration internationale pour lequel il sort encore le grand jeu. Passant lui-même du piano au vibraphone et du carillon au Fender Rhodes, Greg Foat est à la tête d'un large ensemble (cordes, cuivres, percussions, choeurs) avec les participations de Moses Boyd (batterie), Art Themen (saxophone), Warren Hampshire (guitare & percussions), Philip Achille (contrebasse & basse électrique).

C'est un album à ambition européenne. Il a été enregistré en analogique et réalisé par Greg Foat lui-même dans son studio londonien Fish Factory. Les cordes ont été enregistrées à Edimbourg et les choeurs à Goteborg où Mattias Glava, collaborateur de longue date de Greg Foat, a mixé l’ensemble. 

Petite anecdote pour cet album, Greg Foat a eu pour la première fois recours à une pedal steel guitar.





Quant à la pochette, elle est basée sur une oeuvre du peintre franco-algérien du début du 20ème siècle Henry Valensi, fondateur du musicalisme.

"Symphonie Pacifique" marque un tournant dans la carrière de ce musicien et compositeur d’exception.



"Symphonie Pacifique" marque un tournant dans la carrière de ce musicien et compositeur d’exception.


GREG FOAT
Nouvel album Symphonie Pacifique
Sortie le 3 juillet
(Strut Records)

Greg Foat : piano à queue Steinway, Fender Rhodes, carillon, vibraphone, 
claviers (Korg PS3200, Prophet 5, Roland JX3P)
Art Themen : Saxophones ténor et soprano, Soprano Saxophone
Rob Mach : Saxophone ténor
Dave Bitelli : Saxophones ténor et baryton
Trevor Walker : Trompette, cornet
Warren Hampshire : Guitare, percussions
Philip Achille: Contrebasse, basse électrique
Moses Boyd : Batterie (titres 1-9)
Clark Tracey : Batterie (titres 10-16)
Eric Young : Congas, percussions
Heather Wrighton : Harpe
Thomas Frank : Guitare
Kana Kawashima : Violon
Felix Tanner : Alto
Niamh Molloy, Jessica Kerr : Violoncelles
Elina Ryd, Hannah Tolf, Erik Dahl, Pablo Copa : Choeurs


Pour en savoir plus :

Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !