Netflix entre dans le cerveau de Bill Gates

La mini série documentaire "Dans le cerveau de Bill Gates" nous replonge non seulement dans sa tête mais aussi dans les années qui ont vu son ascension. Et dresse un portrait flatteur de son action au sein de la fondation Bill & Melinda Gates. Intéressant.

Au delà des polémiques, la série offre un regard sur les actions de la fondation Bill et Melinda Gates.


Intéressant, mais pas assez exploité


A tel point que l'on peut se demander si cette mini série n'est pas un grand film publicitaire. En l'occurrence oui, et beaucoup le prendront comme tel, au premier degré.

Or par delà cette publicité en trois épisodes, c'est non seulement dans l'esprit d'un des plus grands chevaliers d'industrie de l'histoire que l'on se plonge, mais aussi dans le personnage qu'il est aujourd'hui, sans toutefois explorer non plus son côté sombre.



Le récit croise les réalisations actuelles de Bill et Melinda Gates au sein de leur fondation, avec des flash back intéressants qui viennent raconter leur passé commun et la genèse de Microsoft. 

Certes si beaucoup de ces flashback ne m'ont pas énormément appris du personnage, ils ont néanmoins l'avantage de nous rappeler les éléments déclencheurs de son parcours, permettent de revenir sur ses choix, ses décisions stratégiques et visionnaires, ses erreurs et se complètent parfaitement avec la situation actuelle et les problématiques auxquelles il est confronté aujourd'hui avec sa femme Melinda.

Ayant quitté Microsoft, Bill Gates reste toujours visionnaire et tente à travers sa fondation de rendre le monde meilleur. 

Voilà le message essentiel de cette mini-série. L'idée d'entrer dans son cerveau n'est qu'un leurre pour nous faire entrer dans le jeu.

Au delà des polémiques, la série offre un regard sur les actions de la fondation Bill et Melinda Gates.

Mais au fil des épisodes, l'intérêt s'accroit. On le voit réfléchir et agir pour tenter d'améliorer l'assainissement de l'eau dans les pays en voix de développement, pour éradiquer la Polio dans le monde et trouver des solutions d'énergie propre, via le nucléaire, ce qui semble être magnifiquement occulté dans la plupart des articles de journaux écrits sur cette série. 

Voilà qui pourrait passer comme un message de propagande

Ce qui est intéressant, c'est de voir que ses réflexions se font toujours sous un angle qui lui est unique. 

L'homme est ainsi, par son intelligence, sa faculté à intégrer des millions de données dans son cerveau et sa rationalité, il cherche toujours à l'optimisation, financière, économique, technique. (On ne parlera jamais de détournement d'argent ou de lobbying).

Bourreau de travail, la série le montre sur le terrain en permanence.

Au delà des polémiques, la série offre un regard sur les actions de la fondation Bill et Melinda Gates.

Mais la série offre l'intérêt de découvrir ses solutions innovantes pour améliorer le monde. 

Il y a ses toilettes propres assez stupéfiantes pour assainir l'eau. Le travail de sa fondation contre la polio. Et face à un discours haineux anti nucléaire, il nous démontre par A + B que l'avenir n'est pas au solaire ni à l'éolien, mais bien à une énergie nucléaire sécurisée, s'appuyant sur le recyclage des déchets d'uranium, donc moins dangereuse. 

Une solution qui pourrait changer radicalement l'avenir du monde mais qui se heurte aujourd'hui à des intérêts politiques, stratégiques et privés.

Pour Bill Gates, le nucléaire propre sauvera le monde

Si la plupart des commentaires journalistiques se focalisent sur ses toilettes propres et sa faculté à lire 150 pages par heure en en retenant que 90%, ou sur des détails insignifiants, j'ai pour ma part été saisi par les moyens technologiques et humains qu'il utilise pour démontrer que l'avenir est au nucléaire.

Une énergie nucléaire propre et sécurisée grâce à l'automatisation, l'informatique ?

La boucle est bouclée, Bill Gates en revient toujours à l'informatique.

Au delà des polémiques, la série offre un regard sur les actions de la fondation Bill et Melinda Gates.

Très bonne mini série à voir donc pour comprendre ce qu'il se passe dans sa tête, même si elle occulte volontairement la face sombre du personnage.

Pour en savoir plus :

Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !