Quel film français s'est le mieux exporté en juillet ?

Sorti dans 39 pays en même temps, Anna, le long métrage de Luc Besson emporte la mise à l'étranger pour le mois de juillet, un mois après sa sortie.

Anna booste les entrées cinéma à l'étranger.


Anna s'exporte bien


Le dernier long métrage de Luc Besson a beau tirer sur la corde et reprendre les ficelles traditionnelles de son réalisateur comme celles du genre, il n'en reste pas moins qu'il rencontre un grand succès à l'étranger, dans les 39 pays où il est sorti.

Ainsi, depuis sa sortie, "Anna" est le film français le plus vu en dehors de nos frontières. 

Anna booste les entrées cinéma à l'étranger.

En juillet, il a surtout brillé sur le marché Russe où il a effectué son meilleur démarrage. Raillé par les spectateurs pour nombre de ses clichés, ils se sont tout de même précipités pour le voir en salle.

Résultat, un mois après sa sortie, il cumulait plus de 900 000 entrées soit, 3,14 M€ de recettes. Autant dire un score fleuve si l'on compare au marché américain (850 000 spectateurs et 7,74 M$) où il s'est attaqué d'emblée.

Le score russe dépasse même le nombre d'entrées totalisé en juillet sur le marché français (705 000 entrées).


Anna en locomotive du cinéma français à l'export

Qu'on le veuille ou non, "Anna", qui devrait d'ici la fin de l'année élargir sa couverture au marché sud américain et à l'Australie, pourrait ressembler à l'arbre qui cache la foret. 

Par rapport au mois précédent, le mois de juillet enregistre une progression de 9% de ses entrées hors de ses frontières. Il réalise en effet 3,67 millions d’entrées à l’international (18 M€ de recettes). 

Anna booste les entrées cinéma à l'étranger.


On dépasse allègrement le score de juillet 2018 où l'on plafonnait à 2,52 millions de spectateurs. C'est d'ailleurs un véritable bond de 45% et cela, grâce à seulement un nombre limité de films, qui concentre 94% de ce résultat (3,45 millions de billets vendus et 17,1 M€).

Parmi eux, "Anna", truste une partie majoritaire des recettes, mais signalons aussi "Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ?" et "L'Empereur de Paris" qui comptent parmi les 5 films qui ont rassemblé plus de 100 000 spectateur en juillet 2019.

Ce top 3 cumule 2,17 millions d’entrées et l'on est loin des 1,78 million d'entrées réalisées en juin 2019.

Le cinéma français s'exporte donc, mais visiblement surtout sur des marchés niche d'Europe de l'est (Russie, Pologne et Ukraine). 

"Anna" n'y est pas étrangère. Son score de juillet représente à lui seul l'ensemble des entrées enregistrées le mois dernier par le cinéma français. 

Derrière Anna point de salut ?

Les marchés de l'est (Russie, Pologne, Ukraine) ont aussi profité à des sorties comme celles de "Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ?". 

Le second volet du film à succès de Philippe de Chauveron, cumule à fin juillet 2,87 millions de spectateurs grâce à sa bonne tenue dans les 150 salles où il est programmé en Pologne (plus de 100 000 entrées), ainsi qu'en Grèce où il dépasse désormais les 80 000 entrées. Tout cela avant de se lancer à l'assaut du marché espagnol et israélien.

Anna booste les entrées cinéma à l'étranger.

"L'empereur de Paris" réalise également un score enviable. Sa distribution dans 825 cinémas en Russie n'y est pas étrangère, pays où il cumule plus de 120 000 entrées.

On est loin des scores espagnols ou ukrainiens, avec respectivement 15 000 et 10 000 entrées.

Plusieurs facteurs s'avèrent troublants au cumul du mois de juillet : 

  • Les succès français sont rassemblés autour de trois grosses productions. 
  • "Anna" propulse les chiffres d'entrées sur des niveaux rarement vus. 
  • Seul le marché Russe porte le cinéma français overseas avec des niveaux d'entrées très élevés.


Alors, derrière la locomotive "Anna", point de salut ?

Top 20 des films français à l'export en juillet 2019

1 Anna1 781 392 entrées pour 8 149 854€ de recettes
2 Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? : 234 146 entrées pour 1 334 591€
3 L'Empereur de Paris : 153 928 entrées pour 592 240€
4 Ibiza : 149 572 entrées pour 783 830€
5 Just a Gigolo : 131 830 entrées pour 452 330€
6 Le Grand Bain : 75 697 entrées pour 590 024
7 Terra Willy : 62 807 entrées pour 257 778€
8 Gaston Lagaffe47 600 entrées pour 193 684€
9 Le Mystère Henri Pick : 39 860 entrées pour 241 080€
10 Made in China : 38 365 entrées pour 271 072€
11 Au bout des doigts : 31 944 entrées pour 251 589€
12 Doubles vies : 30 902 entrées pour 140 639€
13 La Dernière Folie de Claire Darling : 29 011 entrées pour 180 523€
14 Celle que vous croyez : 28 169 entrées pour 216 805€
15 Mon inconnue : 27 352 entrées pour 111 910€
16 L'Homme fidèle : 25 264 entrées pour 118 113€
17 Roulez jeunesse : 22 103 entrées pour 77 408€
18 Les Frères Sisters : 21 226 entrées pour 210 220€
19 Un amour impossible : 20 678 entrées pour 122 612€
20 Yao : 19 203 entrées pour 111 228€


Tableaux et chiffres complets à retrouver sur le site Unifrance


Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !