Il est de retour : une comédie grinçante à voir sur Netflix

Sorti il y a quelques années en Allemagne, "Er ist wieder da", est diffusé sur Netflix qui en a acquis les droits en 2016. Une comédie entre humour noir et tragédie, mais qui reflète la société contemporaine.


Le retour d'Hitler amuse autant qu'il peut choquer


On peut rire de tout, même du pire


C'est apparemment ce que se sont dit les créateurs de la comédie "Er Ist Wieder Da", traduite en français par "Il est de retour". 

Lui, c'est Adolf Hitler.

Le pitch est en effet des plus particuliers.

Quand Adolf se réveille soixante-dix ans après sur le lieu de son ancien bunker, il est pris pour un humoriste irrésistible et devient un véritable phénomène médiatique.

Il n'a rien perdu de sa verve ni de ses capacités de répartie, et très rapidement, il décide de reprendre du service pour remettre ce pays dans le droit chemin...

Le film qui a défrayé la chronique

"Il est de retour" est l'adaptation pour le grand écran du succès littéraire du romancier allemand Timur Vermes sorti en 2012.

Le livre, vendu à plus de 2 millions d'exemplaires et traduit dans 41 pays, avait défrayé la chronique tant par son point de vue que par son humour. 

Avec un tel succès, en 2015, "Il est de retour" a fait l'objet d'une adaptation cinéma, réalisé par David Wnendt.

On y retrouve un Hitler plus vrai que nature interprété par l'excellent Olivier Masucci (vu dans "Dark"). 


Le retour d'Hitler amuse autant qu'il peut choquer

Hitler dans le monde d'aujourd'hui

L'angle choisit peut interpeller avec la volonté de confronter le Hitler d'hier au monde d'aujourd'hui. Mais il est nécessaire pour comprendre la société actuelle. 







Car cet angle inclut parfois des séquences tournées en caméra cachée, sans filtre.

On retrouve alors Olivier Masucci, déguisé en Hitler truculent, aller à la rencontre des passants, leur poser des questions, échanger avec eux, poussant l'exercice au-delà des limites.

Cette approche à la Borat, peut surprendre par les réactions des personnes filmées. Olivier Masucci, avoue ainsi avoir pris 20.000 à 25.000 « Hitler selfies » au cours du tournage.

Cette approche en conditions réelles fait pourtant tout le sel de ce film, devenu une oeuvre politiquement incorrecte qui reflète le monde d'aujourd'hui avec sa pensée dominante et son décalage avec les non-dits d'une population en crise, surtout dans les lander de l'est.

L'acteur Olivier Masucci avoue ainsi avoir été éberlué, lors des séquences live, par les réactions des allemands autour de son personnage. 

C'est ce qu'il confiait dans une interview au magazine Bild :

« Les gens ont besoin de parler, ils veulent s’épancher auprès d’un Hitler paternel qui les écoute. J’ai trouvé effrayant la vitesse avec laquelle on peut conquérir les gens. Ils se tenaient tout de même debout aux côtés d’Hitler ».

Il est de retour, ou il n'est jamais parti ?

Ce film est un excellent divertissement, mais d'autant plus intéressant, qu'il a vocation à faire réfléchir. 


Le retour d'Hitler amuse autant qu'il peut choquer

En cela il est inclassable, entre comédie noire, dramatique, grinçante ou satirique, tout est possible.

Car si Hitler revenait aujourd'hui, qu'en serait-il réellement ? 

En réalité, la question ne se pose pas. Même s'il n'est plus là, certaines de ses conceptions du monde restent, et le film est là pour le prouver. 


Le retour d'Hitler amuse autant qu'il peut choquer

Pour rester sur une note humoristique, un remake italien de ce film est sorti en 2018, "Sono Tornato" mettant en avant Mussolini dans les mêmes conditions et également tourné avec des séquences en caméra "discrète". De quoi laisser la population s'épancher, surtout en pleine crise sociale, migratoire, politique et économique...

Pour le même type de résultat.

On attend éventuellement un remake pour une version soviétique avec Staline aux commandes...



Pour en savoir plus :


1 commentaire:

  1. les archives et ce qui s'est passé appartient au passé, nous avons besoin d'un nouveau et de la réalisation d'un bon https://streamingsite.tube/divers/ film...

    RépondreSupprimer

Tu as le droit de mettre un commentaire !