Box office France à fin août 2019

Le mois d'août a été prolifique pour les productions américaines. Elles permettent de faire progresser entrées (+8,2% VS 2018), parts de marché et recettes, le tout au détriment du cinéma français.

Au cumul des 12 derniers mois, on estime la part de marché du cinéma français à 37,0 %

Une fréquentation ciné en hausse versus 2018


La tendance à la hausse du box office français s'est confirmée ce mois d'août, reproduisant le trend de juillet qui avait vu "Le Roi Lion" en locomotive des entrées.

Il faut dire que les 9 271 668 entrées du film Disney signé Jon Favreau, portent haut les couleurs du studio et du pavillon US.

Il devance au top annuel, un "Avenger: Endgame" (6 819 630 entrées) lui aussi fruit des têtes pensantes de Disney. Seule production française dans le top trois de l'année, "Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu" (6 668 514 entrées), se maintient en attendant les grosses cartouches de fin d'année des studios américains.

Au cumul des 8 premiers mois, la fréquentation en salle a progressé de 5,1% avec 138,96 millions d’entrées

Sur une année glissante, les entrées en salles atteignent 207,91 millions, elles sont en hausse de 2,6% par rapport aux 12 mois précédents.

3 films US au dessus de 2 millions cet été

Outre les aventures de Simba, on a eu droit cet été en guise de grosses cartouches à "Fast & Furious : Hobbs & Shaw" (2 253 974 entrées), à du Tarantino pur jus ("Once Upon a Time In Hollywood", 2 049 159 entrées).

Avec "Le Roi Lion", ils représentent les trois films américains à avoir dépassé les 2 millions d'entrées. En 2018, on n'en comptait qu'un seul.

A cela s'ajoute aussi "Comme des bêtes 2" (1 997 589 entrées), histoire d'appuyer un peu plus là où ça fait mal. Il en fallu peu pour le voir dépasser les 2 millions.

Seule gros succès français, "C'est quoi cette mamie ?!" atteint tout de même 1 054 881 entrées histoire de sauver un peu l'honneur chauvine.

Au final, cet été la fréquentation cinématographique atteint pour le mois d'août 15,85 millions d'entrées, soit une progression de 8,2% par rapport à août 2018. Merci les américains.


La part de marché des films français continue de baisser

Il en découle bien évidemment une érosion encore plus importante de la part de marché des films français.

On l'estime sur les huit premiers mois de 2019 à 33,5%, versus (37,0% sur la même période de 2018).

Côté américain, la PDM fait un bond. Elle était à 52% le mois dernier, elle passe à 54,9%, ce qui versus août 2018, constitue un gap énorme (48,9% en 2018). 

En année glissante, au cumul des 12 derniers mois, on estime la part de marché du cinéma français à 37,0%, celle des films américains à 48,3%. Les autres films se contentent de 14,8%.


Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !