The Naked Director, géniale pépite de Netflix

Netflix lance un véritable ovni dans l'univers des séries TV avec la série japonaise "The Naked Director". Immersion dans le petit monde du porno japonais des années 80.

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.


L'histoire de "The Naked Director"


Basée sur le roman biographique "Zenra Kantoku Muranishi Toru Den" de Nobuhiro Motohashi, "The Naked Director" est une série japonaise de 8 épisodes diffusée sur Netflix.

Se déroulant dans les années 80 dans un Japon en proie à la censure, elle suit le parcours de Toru Muranishi un vendeur au début sans confiance, mais qui va se découvrir des talents d'orateur et se prendre de passion pour le marché du porno.

A l'époque où la société censure les actes non simulés, il va profiter de l'explosion de la vidéo pour s'improviser réalisateur de films X.

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.

Plein de projets délirants, il développe des vidéos pornographiques qui remettent en question la morale japonaise au sujet du sexe.

Faisant cela, il va s'attirer les foudres de concurrents sans scrupules et proches du milieu.

Mais sa passion sans limite pour le sexe va lui permettre de surmonter nombre de traquenards.


La bande annonce de "The Naked Director" sur Netflix 




Toru Muranishi, le vrai "Naked Director"

La série "The Naked Director" s'inspire de la biographie de Toru Muranishi, l'un des maîtres de l'industrie pornographique japonaise.

Inconnu chez nous, Toru Muranishi, est un véritable monument de l'industrie pornographique au pays du soleil levant.

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.


"The Naked Director" plutôt fidèle à la réalité

La série retrace ainsi son parcours, depuis ses premières armes en tant que vendeur d'encyclopédies, et sa prise de conscience de l'émergence d'un marché prometteur avec le porno. 

Après avoir investi le marché des revues pornos plutôt saturé (En 1989, 92 % des supérettes japonaises, les konbini, proposait des publications pour adultes), il décide de passer la vitesse supérieure via le marché de la vidéo.


D'où son arrivée dans les studios Crystal-Eizou en 1984.


Toru Muranishi, se lance alors dans la réalisation de films pour adultes. 

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.

C'est lui qui révèlera en 1986 la star Kaoru Kuroki et cassera les codes de l'industrie.

Ses vidéos hors norme iront de la satire culinaire "Fuck Lunch", à la série "Conch Shell" où l'héroïne sifflait dans un coquillage pour signifier l'orgasme. On passera sur la description de sa série de films "Face Shower"...

La série revient sur son épopée hawaïenne en 1986, où il tourne pas moins de 30 films en 30 jours, qui lui valu une arrestation et un an de prison pour usage de faux passeports. 


Petite histoire du Japon

"The Naked Director" traverse l'histoire du Japon des années 80. Avec en filigrane le changement d'ère suite au décès de l'empereur Hirohito

L'ère Shōwa, débutée en 1926, s'achève et laisse place à l'ère Heisei (ère de l’accomplissement de la paix) en janvier 1989

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.

Ainsi, avec Hirohito disparaît une ère répressive et nationaliste qui laisse place une ère propice à l'épanouissement de la sa sexualité.

Elle s'arrêtera en 2019 avec l'abdication de Akihito le 1er mai 2019, ouvrant l'ère Reiwa.


"The Naked Director" vers une deuxième saison

En premier lieu, on apprécie le personnage principal, joué par Takayuki Yamada. Il réussit à nous ensorceler par son jeu et rapidement l'attachement est fort avec lui. 

Il porte totalement la série, sans toutefois effacer les seconds rôles, qu'il aide à faire se transcender à l'écran. 

On a donc droit dès lors à un casting particulièrement fleuri. 

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.
Misato Morita dans le rôle de Megumi alias "Kaoru Kuroki"

Combiné à des péripéties scabreuses et des aventures rocambolesques, à une pincée de flics corrompus, de yacuza has been, de chevaliers d''industrie porno, et de scènes de sexe truculentes et à mourir de rire, cela donne un très bon moment

A tel point que dans la foulée de sa sortie le 8 août, Netflix a annoncé le lancement d'un deuxième saison.

Au casting de "The Naked Director" : 

Takayuki Yamada : Toru Muranishi
Shinnosuke Mitsushima : Toshi Arai
Tetsuji Tamayama : Kenji Kawada
Lily Franky : l'inspecteur Takei
Misato Morita : Megumi alias "Kaoru Kuroki"
Takenori Goto : Rugby
Takato Yonemoto : Jimmy
Itsuji Itao : Ono
Ryō Ishibashi : Eigo Ikezawa
Tokio Emoto : Mitamura
Sairi Ito : Junko Koseda
Koyuki : Kayo, la mère de Megumi
Jun Kunimura : Furuya
Jade Albany Pietrantonio : Allison Mandy
Ami Tomite : Naoko
Kimiko Yo : Kozue Muranishi

Pour en savoir plus :

The Naked Director revient sur l'histoire d'un des roi de l'industrie porno japonaise. A voir avec plaisir sur Netflix.

Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !