Star Trek: Discovery le point sur la saison 3 de Netflix

Sensée se dérouler 10 ans avant la série originelle, Star Trek Discovery mettait en scène les personnages de l'Enterprise et du Discovery. Désormais libérée de la menace de Control, la série vogue tranquillement vers sa saison 3. On fait le point.

En se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel.



Retour sur le Discovery


Nous avions laissés l'équipage du Discovery à la fin de la saison 2 dans une fâcheuse posture, confronté à Control qui déchaînait le feu de l'unité 31 contre l'Enterprise et le Discovery.

Malgré le renfort des Klingons, la seule échappatoire pour neutraliser Control et l'empêcher de subtiliser la mémoire du Discovery, c'était de fuir... dans un trou de ver.

C'est par ce trou que s'était échappée Michael Burnham, pendant que Control se faisait réduire en bouillie spatiale.


En se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel.

La nouvelle intrigue change les lignes

Le trou de ver est donc aujourd'hui l'énigmatique élément dramatique qui soutient désormais la prochaine saison.

Forcément, si une partie de l'équipage ne suit pas et reste sur Enterprise (Spock, Pike) ceux qui ont pris les commandes en suivant Michael Burnham, se retrouvent au-delà de ce trou de ver. Avec le Discovery.

Résultat, ce trou de ver laisse libre cours aux scénaristes et producteurs sur l'intrigue qu'ils vont associer désormais à l'équipage. Et à ceux qui ne l'on pas traversé.

Et surtout, cela leur permet de s'éloigner des codes et autres canons de Star Trek, ce qui a été confirmé au Comic Con en juillet dernier à San Diego.

Qu'y a-t-il derrière ce trou de ver ? 

On avait dans la saison 1 de "Star Trek: Discovery" pu observer des univers parallèles. Cette fois, c'est confirmé, l'équipage du Discovery va voyager, non pas dans la même dimension, mais dans le temps.

Résultat, on les retrouve donc projetés 950 ans dans le futur.

En se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel.

Alex Kuntzman, l'un des producteurs de la série, et également du futur "Star Trek: Picard" prévu sur Amazon Prime l'an prochain, a confirmé ce nouvel horizon pour la série.

Il s'agit avant tout de repousser les limites du genre pour un Star Trek, en engageant la série au-delà de ce que l'on a déjà pu connaître depuis les débuts. En cassant les codes, en repoussant les canons classique de la série.

Et le 33ème siècle semble être idéal pour renouveler la franchise, d'après Alex Kuntzman.

"Nous aimons jouer dans le canon. C’est un plaisir et un privilège. C’est amusant d’explorer des recoins de l’univers que les gens n’ont pas encore complètement explorés. Ceci étant dit, nous étions fermement convaincus que nous voulions nous donner une toute nouvelle énergie pour la saison 3, avec de nouveaux problèmes. Nous sommes plus loin que n’importe quel série de Trek. J’ai également travaillé sur les films de l’ère Abrams, où nous étions coincés avec des problèmes liés aux références canoniques. Nous savions comment Kirk était mort et nous nous demandions comment nous pouvions le mettre en danger pour que ce soit réel. C’est ce qui nous a poussé à choisir une ligne temporelle alternative. Tout à coup, nous pouvions raconter l’histoire d’une manière très imprévisible. C’est le même processus de réflexion que celui qui nous a fait sauter 950 ans dans le futur. Nous sommes maintenant complètement libérés des codes et nous avons un tout nouvel univers à explorer."

De nouveaux comédiens pour la saison 3

Le dernier Comic Con a été riche en nouvelles et l'on a appris également l'arrivée de nouveaux comédiens dans la saison 3.

David Ajala sera dans le casting de cette nouvelle saison. Il tiendra le rôle de Cleveland Book et sera affecté au Discovery. On en sait peu sur son personnage, à par le fait qu'il devrait lui aussi casser les codes. 

En se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel.

On a déjà eu l'occasion de voir David dans une autre série Netflix "Nightflyers", qui a été annulée après la première saison.

On espère qu'il n'en sera pas de même avec Star Trek.

Mais en se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel et s'engage dans une nouvelle aventure qui ouvre bien plus de portes, avec un tout nouvel univers.

Ce qui pourrait la propulser encore plus loin.

En se libérant de certaines références liées à Star Trek, la franchise sort du canon traditionnel.

Sortie prévue sur Netflix fin 2020


Aucun commentaire

Tu as le droit de mettre un commentaire !