Anne Paceo sort de l’ombre

Avec son nouvel album Bright Shadows, Anne Paceo nous livre de véritables pépites musicales.

Avec son nouvel album Bright Shadows, prévu le 25 janvier 2019, Anne Paceo nous livre de véritables pépites musicales. Sur #LACN

A la croisée des mondes musicaux

Pour son nouvel album, Anne Paceo a décidé de faire sortir de l’ombre l’essence de la musique en mariant voix suaves et mélodies jazz, tribales et électro, se jouant ainsi des frontières entre les genres musicaux.

C’est un projet merveilleusement séduisant que ce nouvel opus. Pour le mener à bien, Anne Paceo s’est entourée cette fois-ci de deux voix sensibles et inclassables (Florent Mateo et Ann Shirley) et de trois fidèles et précieux compagnons de route (Pierre Perchaud, Christophe Panzani et Tony Paeleman). 


Avec son nouvel album Bright Shadows, prévu le 25 janvier 2019, Anne Paceo nous livre de véritables pépites musicales. Sur #LACN

Le résultat est tout simplement bluffant. On découvre en effet des compositions hybrides traitées dans une esthétique enthousiasmante entre Pop, soul, battements électro, et parfois de façon tribale et minimaliste qui nous emmènent vers l’Afrique de l’ouest

« Je n’ai jamais aimé les frontières entre les styles. Ce sont les disquaires qui ont inventé ces cases, mais la musique, elle, dépasse tout ça. L’important est qu’elle parle au cœur, à l’âme, qu’elle provoque des émotions, qu’elle fasse voyager, qu’elle inspire. » 






Anne Paceo à la manœuvre

Avec Bright Shadows, c’est donc une véritable odyssée à laquelle la batteuse nous convie. Un voyage fort, puissant, introspectif et poétique. 

Compositrice sensible, éternelle contemplative, Anne Paceo narre tout au long de Bright Shadows des récits salvateurs autour de thématiques qui l’habitent et l’accompagnent. En plus d’en signer l’écriture et d’en dicter l’orientation rythmique, la batteuse prend le micro pour mieux « chanter son poème au monde », le temps qui passe sur « Tomorrow », l’importance du monde extérieur sur l’intime dans « Bright Shadows », l’ode à la métamorphose de « The Shell », le questionnement de la mémoire et de l’amour de « Hope is a Swan ». 


Avec son nouvel album Bright Shadows, prévu le 25 janvier 2019, Anne Paceo nous livre de véritables pépites musicales. Sur #LACN

Mais, avec Bright Shadows, elle va également au-delà de la sphère des sentiments, en pointant ses texte vers la politique. 

Son engagement humanitaire autour de la crise migratoire se fait jour sur le titre « Stranger ». Tous comme son engagement féministe autour de l’héroïsme de la guerrière zimbabwéenne Nehanda Nyakasikana qui a inspiré le titre « Nehanda », sur lequel, comme elle nous l’explique, elle a choisi « d’inventer une langue imaginaire et incantatoire pour lui rendre hommage ».




Cet album est un véritable condensé d’audace musicale, où l’improvisation côtoie une structure longuement façonnée, où une pop exigeante nous entraîne au fil des morceaux, comme autant d’aventures humaines. 

Voilà bien une belle invitation au voyage.

Nouvel album Bright Shadows
Disponible depuis le 25/01/19 chez Laborie Jazz
Pour en savoir plus, rendez-vous sur sa page Facebook ou sur son site Internet.

Aucun commentaire