Le plaisir de prendre le train avec Julia Guez

Ça fait franchement plaisir de voir des gens qui ont du talent. Et cela fait aussi très plaisir de voyager avec eux. Julia Guez en est le parfait exemple avec « Le Train », son dernier clip, tiré de son premier album CHAMPS ELYSEES.

julia guez le train champs elysées lacn

Julia Guez, un condensé de talent

Je disais que cela faisait plaisir de voir des gens avec du talent. Déjà parce que c’est rare (j’en trouve de moins en moins ou alors il faut vraiment gratter longtemps), et ensuite parce que souvent, pour en arriver là, ils ont fait la preuve de leur abnégation et de leur passion. Donc c’est admirable.


julia guez le train champs elysées lacn

Et ce qui est d’autant plus admirable, chez Julia, c’est que sa volonté vient de loin, de l’enfance, du chant, des leçons de piano. Et cela dès ses sept ans. 

Une volonté évidente

Mais, comme une évidence, c’est par les textes des grands de la chanson française qu’elle a pu exprimer sa volonté, et en arriver à finalement se lancer, contre vents et marées, dans le grand tourbillon de la chanson.

Obtenir une bourse pour étudier le théâtre musical au Hunter College à New-York, ce n’est pas rien.

Voilà alors un tourbillon qui l’emporte, et nous emporte finalement. Un retour à Paris, et ce sont alors les castings qui s’enchaînent. Les rôles ensuite, « Les Mille et Une Nuits », « Les Misérables », « Starmania », « Monte Christo, la Main de Dieu ». La reconnaissance enfin, avec le premier prix du CICM International Musical Théâtre Contest.

Le retour à l’essentiel

Mais si son talent s’exprime, finalement, c’est à travers des mots ciselés, ajustés, sur mesure et en mesures interprétés, mêlant mélodie et harmonie. 

Alors forcément, de cette volonté est né le meilleur d’elle-même, que l’on aurait pu déjà croiser il y a quelques temps incarné en Lily la tigresse dans « Peter Pan the Never Ending Story ». 


julia guez le train champs elysées lacn

Là, les producteurs, déjà, ne s’étaient pas trompés, décelant à la fois une voix phénoménale et un talent scénique incontestable. Lily la tigresse, ou un trait de caractère qui illustre à merveille son abnégation.

Objectif, revenir à l’essentiel : Car tout cela n’était en somme que le début de l’aventure.

Et voilà que justement, de cette somme, naît alors un projet encore plus grandiose, presque fondamental pour Julia Guez. La sortie de son album, produit sur son propre label. Au programme, des titres à la fois fragiles et musclés, donnant la part belle au son des mots qui dansent dans sa voix.




Un 1er album de pop française

Il est bien là l’objectif. Retrouver les vibrations de l’enfance, les moments passés où l’on savoure les premiers textes, les premières écoutes qui ont le parfum du vinyle.

A l’instar des grand noms, c’est en s’entourant que Julia Guez parvient à puiser le meilleur. Elle collabore avec l’auteur-compositeur Brice Guilbert, et il en sort des mélodies et des textes en harmonie ultime. 




Un clip léché pour faire voyager

Alors voilà. Pour la promotion de son dernier single « Le Train », Julia est partie tourner au States, dans une sorte de road trip que l’on ne peut s’imaginer faire nulle part ailleurs qu’aux States. 

Pas de mouvement de grève pour Julia Guez, le train est bien au rendez-vous et il part à l’heure comme prévu. Destination le succès en passant par le haut des charts. 

julia guez le train champs elysées lacn


En plus, le voyage que Julia Guez nous propose est en musique, de la musique vraiment sympa, qu’elle nous régale depuis la sortie de son premier album.


Où l'on s'aperçoit que, finalement, sur un air de départ, « Le Train » nous accompagne, comme tout au long de la vie. 

Une vie remplie de moment clés, que seuls des refrains sublimés peuvent permettre d’évoquer.




Pour découvrir Julia Guez, rendez vous sur son site Web et sa page Facebook.

Aucun commentaire