G Flip est loin de nous faire flipper

Georgia Flipo, alias G Flip, nous gratifie d’un nouveau single intitulé « Killing My Time ». On en parle sans perdre de temps.

lacn g flip killing my time

Rester loin des idées reçues

C’est sympa, c’est frais, c’est fluide, ca restera pas dans l’histoire mais ça permet de passer un été sympa, et c’est bel et bien ça le plus important.


Voilà ce que l’on pourrait dire à la première écoute de G Flip et de son nouveau single « Killing My Time ».

Celui-ci vient compléter son précédent opus, « About You », sorti il y a déjà quelques mois et qui avait été le déclencheur d’un début de carrière prometteur. 






Un accueil enthousiaste


Il faut dire que l’accueil avait été particulièrement positif à l’époque, et très rapidement le petit monde anglo-saxon de la musique avait vibré pour cette jeune artiste inconnue, au point de lui permettre de partir en tournée en Australie puis aux Etats-Unis. À guichets fermés, s’il vous plaît.


lacn g flip killing my time


Voilà bien le plus impressionnant, à savoir ce parcours fulgurant pour cette jeune inconnue quelques mois plus tôt. 


Un parcours fulgurant et hors normes

Et pourtant, en creusant, on se rend compte qu’il n’y a pas de hasard à ce début d’aventure en trombe. Cette australienne n’en est pas à ses premiers essais et est depuis le plus jeune âge plongée dans la musique, et cela à de multiple niveaux, au point d’être qualifiée d’artiste touche à tout.


lacn g flip killing my time

Très précocement Georgia se lance dans la musique en effet. Elle démarre par la batterie à l’âge de 14 ans, puis se met au chant, viennent alors l’envie de découvrir le clavier puis la guitare. Elle joue d’abord en groupe en tant que batteur et choriste, puis décide d’enseigner la guitare et la batterie à l'école élémentaire, avant de se lancer en solo. 

Car forcément, la boucle ne serait pas bouclée si elle ne se sentait pas une âme de compositrice, pour épancher ses sentiments non plus dans un journal mais dans des chansons qu’elle choisi d’interpréter elle-même, transformant sa chambre d’ado en studio d’enregistrement. On imagine la tête des parents.


lacn g flip killing my time

Surtout que des chansons, elle en a des centaines en catalogue, et ce ne sont que quelques brides de son talent qui émergent seulement maintenant avec ses deux premiers singles. La voilà alors propulsée comme musicienne surdouée de la pop.


Une artiste aux multiples facettes 

Avec toutes ces casquettes, écriture, composition et production, elle fait des débuts remarqués et impose son propre style, ado pop en gardant à l’esprit les bases rock qu’elle a apprises jeunes. De quoi envahir les scènes musicales australiennes d’abord puis internationales désormais.


lacn g flip killing my time


D’ailleurs, elle sera en tournée en France, à Paris le 1er novembre 2018, dans le cadre du Pitchfork Festival.

Prochaine étape, la sortie d’un album, où il lui sera facile de piocher dans son large répertoire.





Rendez-vous sur sa page Facebook pour en découvrir davantage.

Aucun commentaire