Justin Nozuka s’impose en maturité

Depuis 2014 et son album expérimental ULYSEES, Justin Nozuka faisait patienter ses fans. La sortie l’an dernier de ses EP HIGH TIDE et LOW TIDE était le prélude à un nouvel album prévu cette année. Tant attendu, RUN TO WATERS sort ce 18 mai et marque un tournant dans la carrière de l’artiste.

justin nozuka high tide low lacn

Un parcours d’exception


Justin Nozuka est un artiste qui ne laisse pas indifférent. Tant par son style que par son parcours atypique. 

Originaire de New York, un père japonais et une mère canadienne lui ont très tôt permis de vivre dans le brassage des cultures. 

Un brassage qui l’a amené à s’ouvrir sur le monde, notamment lorsqu’à 8 ans il doit quitter la Big Apple pour Toronto, dont sa mère est originaire. 

Voilà un choc qui forge un caractère, oriente ses pensées. Et l’amène à s’interroger très jeune, tout en introspection, sur l’amour, le sens de la vie, l’espoir, le désespoir, les ambitions et les mauvaises fortunes.

A cela s’ajoute aussi le fait d’être tombé dans la musique quand il était petit et d’avoir été bercé dès le plus jeune âge dans les sonorités pop et folk. 

Celles qui l’accompagnent au quotidien, entre Neil Young et Simon & Garfunkel, vont bientôt polir ses goûts musicaux.

A tel point qu’à 12 ans, il commence à écrire ses propres chansons, marquées par son intérêt pour des artistes comme Lauryn Hill, et Marvin Gaye qu’il apprécie beaucoup.

justin nozuka high tide low lacn

Rien de surprenant alors qu’il laisse libre cours à ses dons, à sa sensibilité et à sa créativité. 


Un premier album encensé

Il a 17 ans lorsqu’en 2007, il sort HOLLY, son premier album, porté par le hit Heartless

C’est une rapide consécration qui l’attend, avec un NRJ Music Award à la clé, et des nominations aux Juno Awards canadiens.






Il remet cela trois ans plus tard, avec la sortie de YOU I WIND LAND AND SEA, son second album, salué par la critique et disque d’or en France.

Il enchaîne les tournées à un rythme effréné, presque trop rapide, joue en premières parties de Steve Wonder, Mary J. Blige, John Mayer, Jason Mraz notamment.

Un parcours peut-être trop fulgurant qui l’amène peu à peu à s’interroger sur le succès et le sens de la vie. 

Pour ne pas se brûler les ailes il décide de faire une pause. Son album ULYSEES marque un point d’arrêt qui va lui permettre de se poser pour prendre un nouveau départ.

Un nouvel album très attendu

Un départ qui prendra quatre ans. En octobre dernier, il dévoile une paire d’EP avec d’abord HIGH TIDE et son titre All I Need puis avec LOW TIDE.

Il y exprime alors ce qui apparaît comme l’aboutissement d’une certaine maturité artistique. 

Sa voix si reconnaissable propose un mariage d’amour avec des thématiques mélancoliques et des mélodies pop folk. Un véritable tournant.

justin nozuka high tide low lacn


Cette ligne mélodique sera le coeur de son nouvel album RUN TO WATERS. Celui-ci est vraiment plus proche de ses aspirations. 

Des aspiration assumées autour d’idées fortes comme l’amitié, l’amour, l’écologie, l’avenir de la planète. 

Autant de thèmes puissants et personnels, mais surtout universels et proches de lui. 





Avec RUN TO WATERS, le tournant pop folk de Justin Nozuka est assumé à plein, nous livrant une pièce de choix, à la fois très personnelle, et qui accompagnera longtemps les fans.






Voilà qui marque bien le grand retour de Justin Nozuka.

Retrouvez toutes les infos sur son site.



Aucun commentaire