Grand Paon de Nuit ou le charme envoutant de Palatine

Surprenant mélange, suprême mélange même, que cette voix qui vous submerge, que ces textes et ces compositions qui vous emportent. Avec son premier album, GRAND PAON DE NUIT, le groupe PALATINE marque de son empreinte la chanson française.

lacn palatine grand paon de nuit

Une surprise, pardis


Ce n’est pas de l’ordinaire mais bien du super, lorsque l’on plonge dans ce rock-folk explosif, progressif, lancinant puis mélancolique, qui vous aspire et vous enserre, lentement submergé par les mélodies savoureuses et la voix étonnante et suave de Vincent Ehrhart-Devay. Une voix d’une autre stratosphère, d’un autre monde, d’une autre époque presque.

Peut-être de cette époque des princesses Palatines, qui ont marqué l’Histoire de France de leur charme. Ce charme discret, non pas de la bourgeoisie, mais de la poésie, ce charme suranné limite sixties, et pourtant tellement proche, tellement dans l’air du temps. Tellement neuf aussi.


lacn palatine grand paon de nuit

Alors, Palatine s’imaginerait-il comme une princesse suave et charmante, qui au creux d’un boudoir séduirait son auditoire ?

Palatine détonne, palatine étonne et ne laisse pas indifférent. Le groupe invite au voyage, mais sur le mode du spleen. On partirait presque sur les grands espaces de l’ouest américain au rythme de « Marions-Nous » ou « City Of Light », ou le long d’interminables highway, comme des volutes qui partent en fumée, avec « Golden Trickets ».

La richesse au rendez-vous

Mêlant textes en français et en anglais, Palatine agite sa langueur, sa noirceur parfois, et se savoure les yeux clôt, fauteuil club, lumière tamisée, feu de cheminée et cognac au coeur de la main.

L’originalité et la mélancolie intense des chansons font la force du groupe. Créé en 2015, ce quatuor parisien emmené par l’inclassable Vincent Ehrhart-Devay aux côtés de Adrien Deygas, Jean-Baptiste Soulard et Toma Milteau ne passe pas inaperçu et fait très vite parler de lui.




Au point de succéder à Christine and the Queen dans la liste des vainqueurs du prix Chorus Festival des Hauts de Seine. Si ce n’est pas un laisser-passer pour le succès. Alors oui, la séduction opère, donc. Et puis ce sont les premières parties de Feu! Chatterton et Radio Elvis, avec Baton Rouge en guise d'amuse bouche. 

11 titres de toute beauté

Les textes ciselés et écrits sur mesure prennent de l’ampleur tout au long des 11 titres de Grand Paon de Nuit. La musique est magnétique, lascive. Les influences revendiquées par le groupe, entre Leonard Cohen, Nick Cave, Antony & The Johnsons, PJ Harvey, Timber Timbre, sont bel et bien présentes. 

Derrière, on imagine déjà les princesses Palatines ressusciter. Et se donner rendez-vous à Bâton Rouge.




L’album GRAND PAON DE NUIT, de Palatine, est à découvrir en concert au Café de la Danse le 15 mai 2018.

Pour en savoir plus, découvrez son site, son Twitter ou son Facebook.

Aucun commentaire