Frauds ou l'electro pop à son top

Ils sont 3 et leur univers musical semble tout droit sorti d’un monde parallèle dystopique et SF. Celui des mélodies synthétiques qui ne sont pas sans rappeler les années 80. Bienvenue dans le monde de Frauds. 

lacn frauds


J’adore les compos synthé, cela ne me rappelle pas forcément Charly Oleg ni mon premier Bontempi, ni d'ailleurs mes premiers tests de carte son sur computer le siècle dernier lorsque le nirvana frôlait le Kilo-octet. 

Il y a peut être à chercher derrière cela, et encore, plutôt quelques premières émotions New Wave, ou celles signées Kraftwerk loin, loin déjà, en passant il y a une petite dizaine d’années par les premiers émois avec les filles d’Au Revoir Simone. Mais de tout cela (Kraftwerk, les filles) on reparlera plus tard.

J’adore les compos synthé, donc. Mais aujourd'hui, c'est l'heure de la découverte.


lacn frauds

Car, lorsque j’ai découvert Frauds, une fois de plus par un pur hasard instagramesque, j’ai tout de suite été conquis. Alors, aujourd’hui penchons-nous sur cette nouvelle vague Fraudienne. Une nouvelle vague électro pop bien sûr.

Frauds nous emmène dans son univers onirique

Trio parisien, Frauds est la réunion de deux musiciens de génie, Anthony et Stan avec la chanteuse polonaise Anaïs Mróz. Ils ont réussi la parfaite symbiose, une sorte de mélange onirique dont la finalité est envoutante.

lacn frauds

Ils imposent alors, avec ELLIPSE, leur premier EP sorti en fin d'année dernière, une émotion communicative sous des rythmes électro galactiques. C'est à la fois poétique, mais surtout osé et risqué. Et pourtant cela fait mouche directement. 

La fusion parfaite de plusieurs ingrédients

Ce qui fait la force de Frauds c'est de voir que non seulement les textes ciselés subtilement se marient parfaitement avec la voix unique d'Anaïs Mróz. 

Mais qu'ils s'accordent aussi merveilleusement bien aux mélodies, à des compositions mélancoliques, suaves et vibrantes qui touchent pile au coeur de l'âme.



Et pour sublimer le tout, l'ensemble est proposé dans une scénographie d'images léchées qui prêtent à la rêverie et au voyage. Les vidéos sont un pur régal. Elles ne sont pas sans rappeler les films SF de la fin des années 70/début 80. Blade Runner en tête.

Le voyage cosmique peut commencer

Car c'est bien à un véritable voyage stellaire que nous convie le groupe. Cela commence avec ONLY ANGELS, où la voix d'Anaïs envahit tout notre être. Telle une caresse, elle nous entoure et se charge à la fois de force et de douceur, se confondant avec l'énergie positive que procure la mélodie.

Cela se poursuit avec COME SLOWLY, que Kitsune Hot Stream n'a pas laissé échapper. Mais pas seulement. Il suffit d'écouter le reste, PLAYELLE et ABANDONNED en tête, pour être emporté.



Maintenant, après un passage à succès aux Trois Baudets en février dernier, on attend la suite. Ce sera à Bourges le 28 avril prochain.



Pour en savoir plus, rendez-vous sur Soundcloud, sur leur site, sur Facebook, Instagram ou Youtube.

Aucun commentaire