De Croquet Club à Grand Voyage : va chercher bonheur

Créé à l'initiative de Jérémy Villecourt en 2012, le projet Croquet Club a été une véritable rampe de lancement pour son auteur. Retour sur un son qui n'a pas pris une ride et s'est transformé en GRAND VOYAGE.

lacn croquet club grand voyage

L'histoire commence en 2012

Un tout jeune artiste Parisien décide de s’approprier et remixer des rythmes et des chansons et de lancer un projet de musique électronique alternative. C'est Jérémy Villecourt. Et son projet s'appelle Croquet Club.

Il s'attelle alors à des créations electro en mode easy listening. Il mixe depuis chez lui, s'accompagne de quelques potes d'enfance, tout aussi aficionados de son électro et expérimentaux. Ca part dans plein de directions, l'inspiration les accompagne en vacances à l'étranger, ça donne des projets en tête. 

Ou comment une idée d'ado va faire mouche. Avec une touche qui leur est propre et qui va susciter l'intérêt et la curiosité. Très rapidement, Croquet Club attire l'attention. Mais il leur en faut plus. L'équipe a soif d'envies musicale s folles de rencontres. De voyages.

L’easy listening a en effet cela de bon que c’est justement easy et que cela appèle au voyage. Au fil des remixes que l'on découvre, le chill est déjà bien là, au rendez vous, et c’est plaisir. C’est même bonheur. 

La touche unique de Croquet Club

Avec le son de Croquet Club, vous pouvez passer ainsi 3 heures de transports en bétaillère surchauffée dans la crasse et une odeur pestilentielle pendant une grève de syndicalistes avinés et vociférants, vous crachant leurs acquis sociaux de privilégiés au visage.

Oui, vous pouvez le faire. Vous pouvez même résister à tout, pire que le supplice des tarentules tueuses dans Fort Boyard ou du violoniste rom qui sévit dans le métro.

Oui, car à l'écoute de Croquet Club plus rien de tout cela ne vous touchera. Pourquoi ? Car il y a ce son unique. Il peut tout vous arriver, vous êtes sûr de rester zen.

Se laisser emporter, simplement

La première fois que j'ai entendu Croquet Club, c’était non pas en pleine grève SNCF. C’est il y a maintenant un peu plus de 5 ans, lors de la sortie simultanée des single DAY AFTER DAY et IF YOU REALLY CARE, et qu'il enchaîne avec la reprise de LEAVE DE LIGHTS ON de Meiko.



Autant dire que la force de ce dernier remix était au rendez-vous. Pas parce que c’est Meiko, que j’adore, mais parce que la reprise collait parfaitement et justement avec l’univers que je connais de Meiko.

Or, on voit souvent des remix que j'appelle ratés car pour moi sont creux, inutilement longs et n’apportent rien par rapport à l'univers de l’original, et souvent cela n’a rien d’enivrant.

Or, avec ce premier remix de Croquet Club, je trouvais qu'au contraire le groupe épousait l'original et le sublimait. Et je sentait que cela pouvait vraiment encore aller plus loin car le potentiel était bel et bien là.

Croquet Club ou plus que l’art du remix

Et donc, dans la foulée sortait juste après le single DAY AFTER DAY. C’était à la fois envoutant et entrainant. L'univers planant du groupe s'exprimait à plein.



Au fil des créations, de 2012 à 1016, Croquet Club portait la pop électro à un niveau qualitatif très intéressant, très riche. Si bien maîtrisé que Kitsuné faisait plusieurs fois appel à ses talents dans ses compilations.

Place au Grand Voyage

Jusqu'en 2016 où le projet se transforme. Déjà au fil des ans le travail de Jérémy Villecourt, s'est enrichi d'une plus forte collaboration musicale avec ses potes d'enfance, Pierre Sendrané et Florent de Maria. Cette fois, il prend une autre direction, sur fond de vacances à l'étranger, et... de voyage. La boucle est presque bouclée, mais il faut un dernier déclic.

lacn croquet club grand voyage

Le déclic sera donc une rencontre. Elle a lieu lors d'un concert de Connan Mockasin, lorsque les trois potes font la découverte de la voix unique de Jodie Wheatley. C'est le coup de foudre artistique. De là, naît alors le projet GRAND VOYAGE. Un quatuor.

L'auteure-interprète accepte aussitôt de collaborer avec eux dans leur projet pop électro un peu fou. Ils partent en studio. Des mois de travail et un premier EP naît de leur collaboration avec le single LET'S PLAY UP. Il est rapidement suivi de la sortie de BUDDY.



La boucle est donc bouclée. Le job est maîtrisé parfaitement. Parfaitement. L'ensemble est lancé. Sur les rails. Pleine vitesse. Peut-être le groupe electro français que l'on cherchait ? 

En tout cas on attend donc la suite.


En savoir plus, sur GRAND VOYAGE sur Facebook, et sur CROQUET CLUB sur Soundcloud.  

Aucun commentaire