Sado Opera réinvente l'esprit cabaret berlinois

Voir SADO OPERA sur scène est une expérience unique. Résident de Wilde Renate, ce groupe made in Russia vous plonge immédiatement dans les plus grandes heures du Berlin décadent. Unique.

lacn sado opera



Vous n'êtes pas sans savoir que j'aime les lieux décadents et autres frivolités. Particulièrement lorsqu'ils se trouvent à Berlin.

Malgré la disparition il y a trois ans du White Trash, cette fabuleuse cave en plein centre ville, ceux-ci ne manquent pas dans cette cité qui ne dort jamais. Salon zur Wilden Renate est maintenant l'un de mes préférés.

C'est à ce propos le lieu de résidence d'un des groupes les plus puissants de la ville. SADO OPERA

From Saint Petersburg with love

SADO OPERA est à l'origine un projet musical créé à Saint Petersbourg, qui est venu faire ses gammes en Allemagne à Berlin, loin des pressions qui paralysent la scène queer russe.

Aujourd'hui son style spectaculaire dépasse les simples frontières russo-allemandes. 

lacn sado opera
Photo par Andrey Kezzyn

Avec son esprit décadent, obscène et maqigue, le groupe transforme en effet chaque lieu où il performe en cabaret digne des grandes heures du Berlin d'avant guerre. Partout où il se produit, les foules chavirent.

Un maître-mot : provoquer

SADO OPERA agit dans un esprit de grande famille dans un seul objectif : interpeller, provoquer, séduire. Ses membres ne passent pas inaperçus et interviennent sur scène telle un escouade du plaisir.

lacn sado opera
Photo par Andrey Kezzyn

Herr Oberst est le Colonel. Il est secondé par Magic Doll, Psycho Lapin, Frau Moskau, Monsieur Adolf, Docteur Squirt et Wild Man. 

Bref, toute une famille survoltée (sans compter les animaux). 


Une expérience live unique

Avec SADO OPERA, on est loin du Moscou-Paris, cette vague de froid dont se gargarisent les journalistes.

Ici le Poutine Express c'est plutôt le Saint-Petersbourg-Berlin, une vague de folle chaleur qui réchauffe les coeurs sous le signe d'une liberté débridée. 

C'est cet esprit loufoque et libertaire qui caractérise le groupe. L'électro pop excentrique qu'offre le groupe se mixe avec l'esprit queer, à la fois disco et boogie.

Vécu en live dans n'importe quel club underground, l'effet dévastateur est garanti. Et le succès est chaque fois au rendez-vous.

lacn sado opera
Photo par Kai Stuht

Il se trouve qu'hier soir, SADO OPERA performait au Kit Kat Club pour la soirée Gegen Love. Le Kit Kat Club, l'autre lieu emblématique de Berlin, a pu une nouvelle fois s'enflammer.

Cette soirée a une fois de plus, démontré l'engouement que SADO OPERA génère autour de lui. Dans le plus pur style berlinois des années 20.






On termine avec le hit du groupe, Russian Anal Game, censuré en Russie.




Pour en savoir plus : http://www.sado-opera.com/