Le Monde selon Zach Braff

J'aurais pu appeler cet article "Zach Braff sort son Best-Off" mais j'ai déjà utilisé ce genre de titre pour un précédent post sur LUCY de Luc Besson, pas forcément très positif d'ailleurs. Alors je ne voudrais pas que l'on m'asperge d'eau glacée.



Il n'en reste pas moins que son nouveau long, LE RÔLE DE MA VIE (I WISH I WAS HERE), sorti sur les écrans le 13 août dernier, constitue une sorte de compile de tous les états d'âme du réalisateur américain.


Zach Braff nous avait laissé en 2004 (Déjà !!! Purée...) avec une petite pépite intitulée GARDEN STATE, que je ne me lasse toujours pas de revoir, et magistralement interprétée par Natalie Portman et Peter Sarsgaard.


Il aurait pu en rester là et continuer à jouer le Docteur JD ou autre chose, mais il n'avait apparemment pas creusé suffisamment profond dans les entrailles de ses sentiments.


Il aura fallu donc attendre quelques années pour que l'on retrouve le plaisir de voir Zach Braff devant et derrière la caméra.

Bis Repetita ? Je préfère nuancer le propos. Autant GARDEN STATE nous avait surpris, autant LE RÔLE DE MA VIE ne fait que nous contenter poétiquement.


Certes, l'univers de Zach Braff reste enchanteur, plein d'introspection et de références poétiques. Certes, certaines scènes prêtent à sourire et se veulent critiques et douces-amères (notamment à propos de la religion). Certes, les interprétations de l'ensemble du cast, à commencer par Mandy Patinkin, qui explose totalement dans le père au soir de sa vie. Surnagent également Kate Hudson, dont je trouve qu'elle n'a pas pris une ride depuis PRESQUE CELEBRE en 2001, et surtout la jeune Joey King qui crève l'écran.


Avec ce film, on constate que Zach Braff réussit très bien sa transition vers le monde des adultes. Ce rôle de papa paumé qui galère de castings ratés en castings ratés et que la réalité rattrape avec ironie lui colle tellement bien à la peau au point d'en être jubilatoire. Il faut dire qu'un père en fin de vie, cela donne à réfléchir. L'objectif est donc atteint, mais le moyen nécessite pour cela quelques longueurs dont on se serait bien passé.


Mais, même si je trouve que les ficelles sont parfois très grosses et à la limite du gnangnan bien-pensant, la démarche reste globalement sincère et c'est ce qu'il faut retenir de cette seconde réalisation, et en cela l'objectif est atteint. On peut donc pardonner les quelques imperfections.




LE RÔLE DE MA VIE


Sorti depuis le 13 août 2014
Wild Bunch
De et avec Zach Braff
Avec Kate Hudson, Mandy Patinkin, Joey King, Pierce Gagnon et Josh Gad.

Follow my blog with Bloglovin

Aucun commentaire