Besson sort son Best Off

... Mais est-ce pour autant qualifiable de "Best" ? L'avenir le dira.

Comme vous le savez, cet été, les blockbuster sont de sortie. 

On a déjà parlé ici des GARDIENS DE LA GALAXIE, pas encore de LA PLANETE DES SINGES, mais intéressons-nous plutôt aujourd'hui au dernier Besson, prévu sur les écrans français à partir du 6 août prochain. LUCY.



Lucy, ce n'est pas l'australopithèque découvert en 1974. C'est le dernier Besson qui met en vedette Scarlett Johansson, dotée de lèvres frémissantes et de super-pouvoirs qui cassent la baraque. Il suffit pour cela de voir la bande annonce.


En voyant le trailer, je me suis demandé "Tiens, je ne l'ai pas déjà vu ?". Ben non, il n'est pas sorti... J'ai dû rêver... Ou alors j'ai moi-même des super-pouvoirs...

Sorti aux USA le 25 juillet dernier, LUCY a aussitôt trouvé son public, et ses critiques. Pour le moment on peut dire qu'il a commencé à remplir son objectif, à savoir engendrer des recettes conséquentes.


Avec un budget de production de 40 millions de Dollars, il lui a suffit d'un premier weekend pour récolter 45 millions de Dollars. Pas mal. Mais peut mieux faire.

Personnellement, je présage que cela ne représentera pas grand chose par rapport aux GARDIENS DE LA GALAXIE, dont le premier weekend d'exploitation a battu tous les records avec 94 millions de Dollars, alors qu'au même moment LUCY n'engrangeait que 18,283,000$, soit pour le moment un total de 79,571,000$.


En même temps le film de Besson est R-Rated aux USA, c'est à dire interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d'un adulte ou d'un pédophile. Ce n'est pas le cas de son rival principal.

Alors, malgré un physique nettement plus avantageux par rapport à ses concurrents, malgré ses tétons qui pointent, malgré une profusion d'effets spéciaux particulièrement bien travaillés (les meilleurs spécialistes du numérique ont collaboré à ce long métrage, notamment les équipes d'ILM, la boite de George Lucas), il n'en reste pas moins que pour faire un succès parfait, il faut aussi un scénario et une réalisation efficaces.


Pour l'anecdote, c'est drôle de voir à l'écran des super-pouvoirs et des actions que j'avais imaginés dans un de mes projets de roman, qui lui-même, était une idée originale de série TV sur laquelle j'avais travaillé il y a quelques années, et soumise à plusieurs boites de production parisiennes et de Saint-Denis. "Il y a trop d'effets spéciaux et ces pouvoirs ne sont pas crédibles" m'avait alors dit C+... Ah, ah, trop drôle de voir que Besson fait la même chose 7 ans plus tard, avec une histoire réduite à un timbre poste. No comment.


Vous pourrez retrouver LUCY dans toutes les bonnes salles à partir du 6 août. Valable pour les fans de Scarlett Johansson. Sinon, c'était le dernier Besson... avec aussi Morgan Freeman, Min-sik Choi et Analeigh Tipton.



Rendez-vous sur Hellocoton ! Follow my blog with Bloglovin

Aucun commentaire