SW VII : Rambo dans l'espace

Après les cochons dans l'espace, voici venir Rambo dans l'espace, à tout le moins STAR WARS : EPISODE VII.

Rambo, mais pourquoi ? Parce que cela va être de la bonne baston. Alors si les combats à coups de sabres laser, chorégraphiés pendant des heures, vous saoulent, eh bien, passez votre chemin. Ce film n'est pas pour vous.

Si vous adorez au contraire voir vos héros virevolter en tout sens, défier les lois de la gravité d'un point de vue artistique, alors, précipitez-vous lorsqu'il sortira. Ceci dit, vous avez encore jusqu'à décembre 2015 pour réfléchir et acheter une place de cinéma.

J'avoue que moi aussi, des fois, cela me saoule. Mais ce serait dommage de ne s'arrêter qu'à cela ? Allez, courage, et voyons plus loin.

Comme dans HIMYM, je reste grand fan de cette saga qui a bercé mon enfance, et je hais les épisodes I, II et III.  Savoir qu'un nouvel opus est en tournage, avec aux commandes J.J. Abrams, ne peut être qu'un gage de quelque chose de Tennessee. 
Peter Mayhew (alias Chewbacca) et Harrison Ford
Comme d'habitude, rien ne filtre et l'objectif de Disney et Lucasfilm est de faire parler la toile sur du vent. L'episode VII se déroulera 35 ans après LE RETOUR DU JEDI, dans une galaxie très lointaine. Verra-t'on Harisson Ford vieux ?
Carrie Fisher sera-t-elle de la partie ?
Le casting ne serait pas encore tout à fait finalisé, les premières prises auraient commencé à être tournées à Abu Dhabi et nous promettent de nous faire voyager sur Tatooine, le berceau de Luke "I'm your father" Skywalker. C'est tout ce qu'on sait. 
On sort le pieds d'un AT-AT, le robot à 4 pattes de L'Empire contre-attaque
Dans quelques jours le casting sera dévoilé. La seule chose que l'on peut dire aujourd'hui c'est que Benedict "Sherlock" Cumberbatch ne sera pas de la partie. Mais les autres ? 
L'empereur Ian Mc Diarmid reste égal à lui-même : il n'a pas pris une ride
Mark Hamill (Luke) a perdu le contrôle de la Force ?
Sur la toile, une palanquée de pseudo trailer circule, histoire de vous faire votre propre avis, mais il ne faut pas les prendre au sérieux. 


En attendant la suite, LACN vous prépare une visite surprise dans les prochains jours, histoire de prendre notre mal en patience... So Long !

Aucun commentaire