LACN n°26 mai-juin 2008 : Focus sur le box office US

Immanquablement, c’est un film de jeunes qui réalise un carton au box-office américain. Il faut dire que le temps des blockbusters est revenu avec les beaux jours, offrant un avant goût d’été. 


L'homme de fer


C’est donc cette année à IRON MAN de déclencher les hostilités et de se hisser au sommet du classement.

Il engrange en effet la modique somme de 185 millions de dollars en à peine deux semaines d’exploitation. C’est dire s’il était attendu au tournant.

Un tournant qu’il a parfaitement négocié tout comme HORTON le nouveau film d’animation de la Fox qui s’élève toujours à la seconde place du box-office avec 151 millions, mais qui, après deux mois à l’affiche, a pratiquement déjà mangé son pain blanc.

Sorti depuis le 7 mars, le péplum préhistorique de Roland Emmerich, 10 000, peine à amortir son budget. Il se tient certes à la troisième place du box-office, mais pour encore combien de temps ? 

Avec des recettes s’élevant à 94 millions et un budget de production de la Warner s’élevant à 105 millions, il faudra compter sur l’exploitation à l’étranger pour le rentabiliser. Heureusement, c’est justement là que se trouve le potentiel d’entrées. Déjà 171 millions de dollars dégagés par l’étranger. Le pari est donc gagné.

Dernières nouvelles

Parmi les sorties les plus récentes, SPEED RACER, produit par Warner Bros., n’a qu’une semaine d’exploitation mais l’on peut déjà tirer un premier bilan. Celui de l’échec potentiel. 

Seulement 20 millions de dollars dégagés, c’est pour l’instant 100 millions de moins que le budget de production. Il faut toutefois ajouter qu’il souffre du raz de marée engendré par IRON MAN

Sorti également le même jour, la comédie pseudo romantique WHAT HAPPENS IN VEGAS (JACKPOT en France) réunit un casting de choix avec Cameron Diaz et Ashton Kutcher. 

Leur duo n’attire pas autant de spectateurs que prévu. Seulement 23 millions de dollars de recettes à ce jour. Mais le budget de production relativement faible (35 millions) devrait permettre d’en faire une affaire rentable.

On attend bien sûr de savoir qui viendra chambouler le classement du box-office US. 

Les sorties en mai d’INDIANA JONES le 23, de SEX & THE CITY le 30, et en juin de KUNG FU PANDA le 6 et surtout de THE INCREDIBLE HULK le 13, promettent une franche bataille au sommet. 

Réponse au prochain numéro.

Aucun commentaire