LACN n°22 septembre-octobre 2007 : Clap sur la vie des Awards

Qui dira que l’été est une période creuse ? Loin s’en faut. L’été, c’est la période où les membres de l’Academy of Television Arts & Sciences divulguent leur liste des nominés pour la prestigieuse cérémonie des Emmy Awards. Youpi, on a à peine le temps de rendre les costumes et les robes aux teinturiers qu’il faut déjà les remettre. Ne parlons pas des bijoux précieux.


Le rouge Emmy n'a rien Awards


Heureusement, nous sommes bien loin du faste dépressif cannois car nous retrouvons ici le goût festif des cérémonies du début d’année, Golden Globe et autres Oscars. 

Nous resterons aussi moins guindés que lors d’une cérémonie comme les Césars où chaque année des discours intermittents jettent un froid, nous gratifiant d’un gros plan gêné sur le ministre de la culture… 

Ici que nenni, nous n’y aurons pas droit, sauf, éventuellement pour une Nième intervention de Sean Penn contre l’invasion en Irak. Mais, avec un peu de chance, il ne devrait pas être là…

Les retrouvailles des stars à paillettes autour de ce botox show de rentrée auront donc lieu cette année le 16 septembre à Los Angeles où nous fêterons le 59ème anniversaire des Emmy sous la forme d’un défilé de mode sur tapis rouge devant un parterre de photographes hurlant les prénoms des stars. 

Rien de plus classique en somme. Nous aurons peut-être l’occasion de croiser Bruce Willis aux bras de sa nouvelle conquête de l’été, Karen McDougal, une ancienne playmate de Playboy (élue playmate de l’année 98, c’était il y a si longtemps…). Et peut être que Lindsay Lohan sera sortie de prison ?

Les nominations

Allez, entrons vite dans le vif du sujet et examinons la liste des heureux nominés. 

Notons que cette année, nous aurons une petite larme puisque nous dirons officiellement au revoir à une série culte ; « les Sopranos » ont en effet pris leur retraite en juin dernier. 

En guise de clin d’œil, ils ne trustent pas moins de 15 nominations. Derrière viennent « Ugly Betty » et ses 11 nominations et « Heroes » avec 8 nominations. 

Cette année, « 24 », « Lost » et « Desperate housewives » chutent dans le tableau des nominations et n’apparaissent pas parmi les plus prestigieuses.

Dans la catégorie de la meilleure série dramatique, sont en lice cette année « Boston Justice » (« Boston legal » en VO créée en 2004), « Dr [H]ouse », « Grey’s Anatomy », « Heroes » et « les Soprano » qu’il est inutile de présenter. 

Qui sera le meilleur acteur dramatique ? 
  • Kiefer Sutherland (« 24 »), 
  • James Spader (« Boston Justice » avec des histoires d’avocats dans des cabinets), 
  • Hugh Laurie (« Dr [H]ouse »), 
  • James Gandolfini (« Les Soprano »), 
  • Denis Leary (« Rescue Me => les héros du 09/11/01 » série apparue en 2004 et diffusée sur Jimmy). 


La tension est à son comble. Quel serait votre choix ?

Drame pas cannois. Ouf !

Restons dans les séries dramatiques mais du côté des actrices cette fois, où l’on retrouve en concurrence pour la meilleure d’entre elles ; 
  • Sally Field (« Brothers & Sisters » apparue en 2006, diffusée depuis fin aout sur Foxlife et dans laquelle on retrouve l’anorexique Calista Flockhart), 
  • Edie Falco (« Les Soprano »), 
  • Patricia Arquette (« Medium »), 
  • Marista Hargitay (« New York unité spéciale »), 
  • la blonde Kira Sedgwick (« The Closer : L.A. Enquêtes prioritaires » diffusé sur F2 en février dernier),
  • Minnie Driver (« The Riches » série inédite en France où une famille d’escrocs tente de fuir son passé).


Comique en série

La concurrence est rude cette année pour la meilleure série comique car les membres devront départager :
  • « 30 Rock » (une série qui se déroule dans le milieu des networks US, apparue en 2006 et inédite en France), 
  • « Entourage » (une sorte de Jet Set version US apparu en 2004), 
  • « Mon oncle Charlie » (une des sitcom les plus misogynes et les plus drôles du paysage audiovisuel apparue en 2003 et visible sur C+), 
  • « The office » (la vie quotidienne dans une petite entreprise, série apparue en 2005 et visible sur C+),
  • « Ugly Betty » (apparue en 2006, série inédite en France et qui porte bien son nom). 


Et le plus comique de tous c’est qui ? 

Le jury devra départager Alec Baldwin (« 30 Rocks »), Charlie Sheen (« Mon oncle Charlie »), Steve Carell (« The Office »), Ricky Gervais (« Extras » une sitcom britannique apparue en 2006, visible sur TPS, où un comédien débutant rêve du grand soir), Tony Shalhoub (« Monk » ou les enquêtes criminelles d’un ancien flic victime de TOC).

Comme on dit ‘’Dans la catégorie de la meilleure actrice dans une série comique, les nominées sont’’ ; 
  • Tina Fey pour « 30 Rocks », 
  • Felicity Huffman pour « Desperate Housewives », 
  • America Ferrera pour « Ugly Betty », 
  • Julia Louis-Dreyfus pour « The new adventures of Old Christine » (apparue en 2006, cette série inédite en France voit la vie de Christine perturbée par l’arrivée de la nouvelle petite amie de son ex-mari. Le problème c’est qu’elle est beaucoup plus jeune),
  • Mary-Louise Parker pour « Weeds » (On se souvient de Mary-Louise Parker dans le film « Beignets de tomates vertes » en 1991. Elle joue ici le rôle d’une mère de famille qui deale de la marijuana pour subvenir aux besoins de sa famille. Cette série est diffusée sur C+).


Pour un souci de lisibilité, nous vous épargnons les seconds rôles et les récompenses techniques. 

Les dés seront jetés le 16 septembre, mais vous pouvez vous aussi donner votre sentiment et votre favori, nous verrons dans deux mois le résultat.

Aucun commentaire