LACN n°18 janvier-février 2007 : Hors champ sur la case de l'oncle Sam

Comme tous les deux mois, nous retrouvons mon oncle d’Amérique et ses nouvelles toutes fraîches sur ce qui se trame dans la cité des anges.


Entre les lignes


Eh oui, et commençons tout d’abord par ce dont tout les professionnels parlent ici. Si l’on vous dit SAG, PAG et DGA, cela ne vous dira certainement rien du tout.

Mais à Hollywood, ces initiales apparaissent comme les juges de paix à quelques semaines de la cérémonie des oscars, le 25 février prochain.

Ce sont en effet les syndicats les plus puissants de la profession, et à chaque début d’année à la même période, ils se font remarquer en livrant leur palmarès des meilleurs films, réalisateurs et comédiens de l’année. 

PAG, SAG et DGA

Le 20 janvier prochain, nous aurons droit aux résultats de la PAG, le syndicat des producteurs américains, le 25 janvier ce sera le tour des résultats du SAG, le syndicat des acteurs américains et enfin le 3 février ceux du DGA, le syndicat des réalisateurs américains.

En lice comme meilleur acteur, nous retrouverons Leonardo Di Caprio (‘’Blood diamond’’) face à Will Smith (‘’A la recherche du bonheur’’), Ryan Gosling (‘’Half Nelson’’), Forest Whitaker (‘’Le Dernier roi d'Ecosse’’) et Peter O'Toole (‘’Venus’’).

Côté actrice, la lutte opposera Judi Dench (‘’Chronique d'un scandale’’) à Meryl Streep (‘’Le Diable s'habille en Prada’’), Kate Winslet (‘’Little Children’’), Helen Mirren (‘’The Queen’’) et Penélope Cruz (‘’Volver’’).

Du côté du Meilleur acteur dans un second rôle la concurrence fera rage entre le favori Djimon Hounsou (‘’Blood Diamond’’) et Eddie Murphy (‘’Dreamgirls’’), sans compter Leonardo Di Caprio (‘’Les Infiltrés’’) mais aussi Jackie Earle Haley (‘’Little Children’’) et Alan Arkin (‘’Little Miss Sunshine’’).

Chez les filles, les seconds rôles se joueront entre les deux actrices de ‘’Babel’’ Rinko Kinkuchi et Adriana Barraza (‘’Babel’’) et les autres dont Cate Blanchett (‘’Chronique d'un scandale’’), Jennifer Hudson (‘’Dreamgirls’’) et Abigail Breslin (‘’Little Miss Sunshine’’).

Les producteurs, eux, devront s’exprimer pour le Meilleur film entre ‘’Babel’’, ‘’Dreamgirls’’, ‘’Les Infiltrés’’, ‘’Little Miss Sunshine’’, et ‘’The Queen’’. Mettez vous dans la peau d’un producteur hollywoodien et faites votre choix…

Quant aux Meilleur réalisateur, la DGA devra départager dans la sélection Alejandro González Inárritu (‘’Babel’’), Bill Condon (‘’Dreamgirls’’), Martin Scorsese (‘’Les Infiltrés’’), Jonathan Dayton et Valerie Faris (‘’Little Miss Sunshine’’) et enfin Stephen Frears (‘’The Queen’’).

C’est très certainement parmi ces noms que nous devrions retrouver le lauréat des oscars.


Du glamour

Allez, un peu de glamour ne fera pas de mal à personne.

Pour preuve, cette année débute avec Julia Roberts qui nous a annoncé il y a quelques semaines être enceinte de son troisième enfant. 

Agée de 39 ans, l’actrice américaine nous a déclaré que l’heureux évènement aurait lieu l’été prochain. 

Mariée depuis deux ans au cinéaste Dany Moder, elle avait accouché en 2004 de jumeaux qui répondaient aux prénoms bizarres de Hazel et de Phinnaeus, ce qui lui avait donné l’occasion de mettre en retrait sa carrière d’artiste pour se consacrer à sa famille. 

Sans trop de conséquences puisque jusqu’à l’an dernier, Julia était encore l’actrice la mieux payée d’Hollywood, détrônée en 2006 par Reese Witherspoon.

Stupido stupido

Dans la catégorie des prénoms stupides, signalons celui de la fille de David Charvet et de sa femme Brooke Burns qui atteint des sommets de niaiserie et sera, à coup sûr, assez difficile à porter pour l’intéressée : Heaven Rain, née le mardi 9 janvier dernier à l'hôpital St John de Los Angeles est en effet le prénom de leur petite fille.

Alors puisque la mode semble être lancée, nous pouvons nous amuser à parier sur le prénom du futur bébé de Melissa McCarthy, qui interprète Sookie dans ‘’Gilmore Girls’’, et qui est enceinte de cinq mois.

L'actrice devrait accoucher en mai prochain. 

Alors, quel prénom ? Le grand jeu peut commencer !


Au poste !

Allez nous ne pouvions pas terminer notre tour d’horizon hollywoodien sans parler de l’actualité judiciaire. 

Ne me dites pas que c’est calme. 

Comment ? Personne pour rivaliser au désormais fameux Sami Nacery Contest ?

Il faut dire que la barre est effectivement très haute. 

Le seul cette semaine est Wesley Snipes, mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, pas dans la catégorie violence avec arme ou insultes racistes à agent, ni conduite en état d’ivresse, ni possession de drogue, ni lancer de cendrier sur stylistes de mode.

Beaucoup plus intelligent et classe, l'acteur américain, a fait l'objet d'un mandat d'arrêt depuis deux mois dans une affaire de fraude fiscale. 

Après avoir été arrêté le 8 décembre dernier, se présentant de lui-même aux services des impôts de Floride, l'acteur a été remis en liberté après le versement d'une caution d'un million de dollars. 

Wesley Snipes tournait en effet depuis plusieurs mois le western ‘’Gallowalker’’ en Namibie, un pays africain très prisé des stars qui n'a pas d'accord d'extradition avec les Etats-Unis.

Wesley est donc reparti libre en Namibie pour terminer le tournage du film d'Andrew Goth et doit revenir dans les prochains jours aux Etats-Unis pour y être jugé. 

Il nous a déclaré qu’il plaiderait non coupable et qu’il était "impatient de laver’’ son nom et ‘’résoudre cette affaire".


Voilà, notre petit tour à Hollywood touche à sa fin, rendez-vous dans deux mois pour d’autres nouvelles infos Hollywoodiennes.

Aucun commentaire