LACN n°16 mars-avril 2006 : Panoramic sur le box office français

Une fois n’est pas coutume, notre petit tour du box office français s’ouvre sur un grand coup de gueule, et une interrogation existentielle. Comment a-t-on pu faire se déplacer en masse dans des salles de cinéma plus de 10 millions de spectateurs de tous âge pour voir une bouse, puisqu’il faut bien appeler un chat un chat.


Les bronzés 3


Quoiqu’il en soit, bravo pour le coup de pub et le teasing énorme, la campagne de promotion des auteurs-scénaristes-acteurs du Splendid a bien fonctionné. « Les bronzés 3, amis pour la vie » restera comme la démonstration que l’on peut flouer 10 millions de personnes consentantes, et en quelques sorte, le gang des Clavier-Jugnot-Lhermitte-Balasko-Chazel-Blanc s’apparente aujourd’hui aux cerveaux du casse du siècle.

Car même malgré un bouche à oreille moyen, un scénario écrit en une demi heure sur un coin de table, les gens continuent à affluer, surtout grâce à une impressionnante combinaison de copies (950) et à ses 35 M€ de budget... 

On ne va quand même pas cracher dans la soupe, on dira juste qu’on a engrangé déjà 10 millions d’entrées, et le cinéma s’en porte peut être mieux…enfin, on espère…

Désert sinon rien

En ce début d’année, ce sont donc les productions françaises qui raflent la mise et comptent parmi les multimillionnaires.

Hormis « les bronzés 3 » et ses miraculeuses 10 174 246 entrées, on retrouve en seconde position un autre français « je vous trouve très beau » d’Isabelle Mergaud et ses 3 164 134 entrées. 

Un bon début d’année donc, lorsqu’on sait que seulement « Bambi 2 » (1 781 533 entrées) pointe en troisième position du côté des productions US, et devance de peu une autre bonne surprise « fauteuil d’orchestre » et ses 1 746 025 entrées.

Trois excellentes productions américaines se placent dans un mouchoir de poche et suivent ce quatuor de tête ; « Lord of war » (1 306 494 entrées), « le secret de Brokeback mountain » (1 217 175 entrées) et « Munich » (1 028 514 entrées) même si ce dernier constitue la seconde ‘’pire’’ performance de Spielberg après « Amistad » en 1998 (635 474 entrées)...

Bonne surprise

Du côté des bonnes surprises, « l’ivresse du pouvoir » est à remarquer, engendrant 967 416 entrées avec seulement 282 copies et un budget de près de 7 M€. Une autre surprise, le score « d’incontrôlable », avec en vedette le navrant Michael Youn. 751 210 entrées pour un film dont l’intérêt est de gâcher de la pellicule. 

Essentiellement Parisien, l’excellent « 13 Tzameti » engrange 50 574 entrées avec une combinaison de 31 copies. Nul doute que son remake américain avec aux commandes Brad Pitt et sans doute Robert De Niro devrait faire parler de lui. 

Parmi les autres déceptions, on retiendra « Aeon Flux » avec Charlize Theron, et ses 32 176 entrées pour, il est vrai, seulement 49 copies.

Bonne fréquentation

Avec tout cela, en Février la fréquentation a atteint 22,9 millions d’entrées, réalisant une progression de 36.5% par rapport au même mois de l’année précédente. Après un mois de janvier plutôt stable versus 2005, Février est donc le premier mois en progression depuis bien longtemps, préfigurant peut-être une embellie des entrées du cinéma cette année.

Du mieux en PDM

L’augmentation des entrées en ce début d’année permet de bien faire figurer la part de marché du cinéma français par rapport au cinéma américain. En deux mois, la part de marché des films français atteint 50.9%, un chiffre plutôt similaire à celui de l’an dernier (51,6%), alors que celle des films américains atteint 37,8%, versus 40,2% en 2005.

Un sursaut des productions US est à attendre avec les beaux jours et les sorties intéressantes qui se profilent à l’horizon. A commencer par « l’Age de glace 2 », « 16 Blocks » le 5 avril, « inside man » et « The Wild » le 12 avril, « V pour vendetta » le 19 avril, « Sexy movie » le 26 avril, « M : I : 3 » le 3 mai, sans compter « Da vinci code » le 17 mai, « X Men 3 » et « Marie Antoinette » le 24 mai prochain.


Rendez vous au prochain numéro pour de nouveaux résultats du box office hexagonal.

Aucun commentaire