LACN n°15 janvier-février 2006 : Travelling avant vers les tournages en cours

Comme tous les deux mois, LACN vous emmène sur les plateaux de tournage découvrir ce qui s’y passe. A chaque fois une pléiade de stars et de projets tout chauds ! 



Conan la barbare

Guerre des sexes oblige, nous allons prochainement avoir droit à l’arrivée sur les écrans d’une version féminine de « Gladiator »… Après GI Jane, voici venir, tenez vous bien, Maximussette version Conan La Barbare.

Pour interpréter ce rôle très étoffé, rien de mieux que la belle Scarlett Johansson, toute de cuir vêtue et tous seins dressés  …Intitulé « Amazon », ce projet produit par Signature Pictures, devrait rassembler à l’écriture deux plumes bien connues ; Alex Kurtzman et Roberto Orci, les scénaristes de « The Island ».

Au programme, des tenues sexy pour un public jeune et masculin, mais aussi un rôle de guerrière amazone pour l’actrice qui assouvira sa vengeance face à l’extermination barbare des habitants de sa région natale…Bref, un rôle à la mesure des formes de l’actrice.

En attendant, on retrouvera également Scarlett aux côtés de Colin Farrell dans « Borgia » dont le tournage débutera en avril prochain. Scarlett reprendra le rôle de Lucrèce Borgia face à l’ambition démesurée de son frère Cesare (Colin Farrell) et à l’appétit de leur père Rodrigo, le futur pape Alexandre VI.


Bruce tout puissant

Fini la guitare, bonjour les UZI… Revoilà Bruce Willis à l’œuvre dans un rôle qui lui colle à merveille à la peau… celui du gros balaise de service. Sauf qu’ici on le retrouvera de l’autre côté de la barrière. L’acteur a en effet troqué son marcel déchiré pour le costume d’un trafiquant d’armes. Il faut dire qu’à près de cinquante ans il est temps de s’assagir un minimum… 

Il sera à l’affiche de « Black water transit », le prochain long métrage de Samuel Bayer, à qui l’on doit entre autre le clip vidéo de « smell like teen spirits » de Nirvana en 1992 

Adapté d'un roman policier homonyme de Carsten Stroud, ce premier long a été écrit par le scénariste Doug Richardson, a qui l’on doit notamment les scripts de « Otage » ou « Die Hard 4 », des films ou Bruce avait brillé. Assurément un gage de …qualité... ?

Pour faire simple, l’histoire se concentrera sur le petit monde des trafiquants d’armes, un sujet très à la mode actuellement après l’excellent « lord of war » avec Nicolas Cage. Traqué par la police, Bruce Willis allias Earl Pike, devra mettre en lieu sûr une cargaison d’armes détenue par des membres de sa famille. Au programme, trafics d’armes, meurtres en pagailles, bref tous les ingrédients d’un bon film avec Bruce Willis (mais en costume tout de même).

Le tournage devrait débuter en mars prochain. C’est également  au printemps prochain que Bruce devrait débuter le tournage de « Morgan’s summit », un thriller de Tom Shulman, connu pour avoir été le scénariste du « cercle des poètes disparus ». L’acteur incarnera cette fois un animateur de radio qui va devoir assouvir sa soif de vengeance à la suite d’un meurtre perpétré dans son entourage….

Auparavant on retrouvera le bouillonnant Bruce dans 4 autres films « Lucky Slevin », « Alpha dog », « Perfect stranger », « The Astronaut farmer » don nous aurons l’occasion de reparler. Aurait-il des problèmes d’impôt pour enchaîner à ce rythme les tournages ?


The Rock attitude

C’est une tradition à Hollywood et à chaque fois on est obligé de subir de plein fouet ce phénomène : Le passage du gros bras à la comédie familiale Disney. Pour faire simple, on choisi un acteur bodybuildé et on le fait jouer dans un rôle de baby-sitter. C’est sensé générer des entrées, rassurer la ménagère et faire décoller la carrière dudit acteur.

Cette fois, c’est The Rock qui devra subir ce dépucelage rituel. Il aura été auparavant précédé par une belle brochette de muscles avec Stallone, Schwarzenegger et Vin Diesel…

Dans cette histoire, The Rock incarnera un quater back Barraqué qui se découvre une fille cachée de 6 ans et dont il va devoir s’occuper. La mince affaire, encore plus dur que de coller des caramels ou des tampons à des balaises de 130 Kg sur un terrain de foot. 

Pour l’instant la date de tournage de « daddy’s girl » n’a pas été précisée, tout comme le nom du réalisateur de ce qu’on pressent pour être un grand moment de cinéma… on se demande pourquoi.


Plus classe et moins balaise

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, ce sont les mots que pourrai nous confier Pierce Brosnan.

Après avoir quitté les plateaux de tournage de James Bond, voilà qu’il revient dans les services secrets, endossant au passage un nouveau costume, celui de l’agent Devereaux alias « November », sorti tout droit de l’imagination de l’écrivain Bill Granger et de sa série des « November man ».

Un nouveau personnage parfaitement indiqué pour Pierce Brosnan quand on lit le projet de script de ce futur long directement inspiré du roman « there are no spies ». Dans ce 1er volet de la série des « November man » l’agent Devereaux sera en effet poussé à sortir de sa retraite à Lausanne pour rejoindre les services de renseignements américains et débusquer une taupe qui y fait des ravages.

Voilà de quoi rajeunir de nouveau notre héros.


On en piaffe d’impatience

C’est le 16 janvier prochain que va débuter à Prague le tournage d’un film que tout le petit monde du cinéma français attend ; « la môme » ou la vie filmé d’Edith Piaf… et du beau monde il y en aura puisque pratiquement tous les acteurs césarisés français vont y faire une apparition. C’est une tradition française en quelque sorte.

Face à Marion Cotillard (Edith Piaf) on retrouvera Gérard Depardieu (Louis Leplée, le découvreur de talent), Clotilde Courau et Jean Paul Rouvre (les parents de Piaf), Sylvie Testud (la meilleure amie), Pascal Gregory (son impresario). Quant à  Marcel Cerdan, il sera joué par Jean Pierre Martins le chanteur du groupe Silmarils et que l’on a déjà vu dans « laisse tes mains sur mes hanches » de Chantal Lauby.

Il ne manque plus que Samy Nacery à cette pléiade de stars françaises, mais aux dernières nouvelles, il semble qu’il aurait un empêchement….



Eh bien sur ces quelques petites infos, il est grand temps d’achever notre petit travelling, on se retrouve dans deux mois pour d’autres nouvelles des coulisses du 7ème art, car c’est l’heure du clap...

Aucun commentaire