LACN n°14 novembre-décembre 2005 : Focus sur le box office US

A l’aube de cette fin d’année, on peu déjà commencer à relever les compteurs du Box Office US. 


Une fuite de Dollars ?


La fréquentation dans les salles ainsi que la pluie de Dollars traditionnelle qui l’accompagne, semble relativement en berne cette année.

La chute des recettes par rapport à l’année précédente atteint en effet près de 10%. Et le vivier traditionnel des cinéphiles, notamment les moins de 24 ans accuse quant à lui une baisse de fréquentation de 24% par rapport à l’année dernière. 


A qui la faute ? 

La période estivale a en effet été assez prolixe en sorties étiquetées ado. Et entre « les 4 fantastiques », « Batman begins », « star wars », « la guerre des mondes », « the Dukes of Hazzard », « Constantine » et autres « Amityville », il y a de quoi faire flamber le box office. 

Eh bien malgré cela, rien. Il manque toujours des millions.

Mais avant d’aller plus loin, faisons un bref rappel des sorties et des épisodes précédents. 

Quand je dis Jodie

On a pu assister par exemple au retour gagnant de Jodie Foster sur les écrans. Son « Flightplan » a rapporté ainsi 24.6 millions de Dollars en trois jours d’exploitation, soit une somme qui représente le second meilleur démarrage de l’actrice.

En 5 semaines d’exploitations, la première réalisation de Robert Schwentke comptabilise plus de 81 millions de $ ce qui la place en 16ème position annuelle.

L'empire encore

Loin devant, le leader incontesté reste évidemment « Star Wars revenge of the Sith » qui cumule 380 millions de $ devant « la guerre des mondes » et ses 234 millions de $ de recettes. 

Parmi les succès de l’année, les cinq premiers du Box office dépassent tous les 200 millions de $, avec au coude à coude « the wedding crashers », « Batman begins » et « Charlie et la chocolaterie » qui naviguent entre 205 et 208 millions. 

On note également dans la liste, « Madagascar » (193 M$), l’insipide « Mr & Mrs Smith » (187 M$), ou bien encore « the longest yard » (158 M$), le remake du film éponyme, avec toujours l’infatigable Burt Reynolds à l’affiche, prévu le 23 novembre prochain.

La surprise de cette année est bien sûr à mettre au profit de « la marche de l’empereur » qui rentre dans le top 20 et cumule près de 77 M$ de recettes. Un évènement pour un documentaire.

Jeu d'échecs

Mais on compte en revanche quelques échecs cuisants par rapport aux attentes des producteurs. 

Notons ainsi au passage, « the Island » donc les charmes limite siliconés de Scarlett Johansson n’ont semble-t-il pas fait recette (seulement 35.8 M$), ou bien « les frères Grimm » (37.9 M$) avec l’immense Matt Damon qui a du mal à se remettre de son apparition dans « team America », ou encore XXX dont les 26 M$ font pâle figure par rapport au benchmark de la franchise.

Les cartouches à venir

Dans ce contexte relativement fébrile, la fin d’année va voir surgir sur les écrans des cartouches qui, souhaite-t’on, doivent permettre de rééquilibrer les compteurs. 

On trouve ainsi, « Domino » le dernier Tony Scott avec Keira Knightley aux côtés de l’improbable Mickey Rourke. Mais il atteint seulement 8.5 M$ en 2 semaines d’exploitation. Trop peu pour réussir son objectif.

Quant à « Doom », l’adaptation du jeu vidéo, elle doit séduire une cible jeune. Réalisé par Andrzej Bartkowiak (à qui l’on doit « Roméo doit mourir »), on retrouve l’impressionnant The Rock dans le rôle phare. Le film cumule plus de 15 M$ en 1ère semaine.

« Serenity » est l’adaptation au cinéma de la série TV « Firefly » et amasse 24 M$ de recettes en 4 semaines. En France, le film atteint en 2ème semaine près de 60 000 entrées.

« Stay » de Mark Forster rassemble Ewan McGregor et Naomi Watts. Le film ne cumule que 2 M$ en fin de 1ère semaine. 

« North country » quant à lui rassemble Charlize Théron et Woody Harrelson sur fond de drame social et tient ses 6.4 M$ en 1ère semaine. Pas de quoi pavoiser.

Alors on attend ici (le 4 novembre) « Jarhead » de Sam Mendes avec Jamie Foxx et Peter Sarsgaard ainsi que «Chicken little » puis « Aeon Flux » le 2 décembre avec encore Charlize Théron à l’affiche.

Et surtout, « Harry Potter et la coupe de feu », « King Kong » et « le monde de Narnia » doivent permettre au box office de terminer l’année en beauté.


Rendez vous pour un point complet sur le box office annuel au prochain numéro.

Aucun commentaire