LACN n°11 septembre-octobre 2003 : Travelling avant vers les tournages en cours

Notre travelling se poursuit ce mois-ci sur les plateaux de tournage ou l’on retrouve toujours autant de stars …



Jet Set secondes pour vous dire que c’est pas d’la dynamite

Une fois n’est pas coutume, on commence avec le tournage d’un film français prévu dès le 22 septembre à Ibiza.

Il s’agit de la suite de ‘’Jet set’’ de Fabien Onteniente, sorti en juin 2002 en France et dans lequel on pouvait croiser (tenez vous bien) Samuel La Bihan, Lambert Wilson, Lorant Deutsch, Bruno Solo, José Garcia et Ornella Muti autour d’une intrigue très maladroite et faiblement satirique du milieu de la Jet Set.

A l’instar de ‘’La vérité si je mens 2’’, on aurait pu croire que cette suite aurai porté le titre ‘’Jet Set 2’’ tant on voit difficilement quel titre les scénaristes auraient pu trouver…

Eh bien non, après un long brainstorming, ce sera tout simplement ‘’People’’… le troisième opus s’appellera t-il ‘’Gala’’ ?

Côté casting, on prends évidemment les même et on recommence, mais l’on se passera de la présence de l’acteur qui a fait le ‘’succès’’ du film, à savoir Lambert Wilson, retenu cet automne par (tenez vous encore bien) Sharon Stone et Halle Berry sur le tournage du ‘’Catwoman’’ de Pitof.

On retrouvera également dans ‘’People’’ l’inévitable, le tellement merveilleux Jean Claude Brialy qui est à la Jet Set ce que sont Siegfried et Roy à la chirurgie esthétique… 

Nul doute que tous ses amis seront là…

C’est finalement Rupert Everett qui a été appelé à la rescousse pour palier la défection de Lambert Wilson.

Il incarnera un personnage dans le même style que feu Arthus de Poulignac.

Pour la petite histoire et pour les nombreux fans de Rupert, sachez qu’en tant que francophile convaincu, il est apparu à l’affiche de l’adaptation TV des liaisons dangereuses sur TF1 aux côtés (au pluriel car il y en a plusieurs…) de Catherine Deneuve qui continue à rêver à une carrière d’actrice.

Il est actuellement à l’affiche d’un autre nanard ‘’inconditional love’’ (amours suspectes) sorti depuis le 27 août.

Ché qui che mec ?

Décidemment, les fans de beaux gosses latinos vont être à la fête… 

Rendez-vous compte, ils vont pouvoir bientôt retrouver Benicio Del Toro dans le rôle culte du commandante, le Che Ernesto Guevara, figure de proue des anti-mondialistes et autres antifa.

Il vient en effet rejoindre le casting du prochain long de Terrence Malick intitulé simplement ‘’Che’’ et produit par George Clooney et Steven Soderbergh via leur société Section Eight.

A ce jour, aucune date de tournage n’est fixée, ce qui n’est pas étonnant quand on sait que Terrence Malick aime prendre son temps pour peaufiner ses films et qu’il aura fallu attendre vingt ans entre ses deux derniers longs (‘’Days of Heaven’’ – ‘’les moissons du ciel’’ en 1978 et ‘’the red line’’ en 1998)…

Un vrai faux tueur victime d’un futur meurtre !?

En revanche il faudra attendre moins longtemps pour pouvoir assister au tournage d’un autre projet de Section Eight intitulé ‘’the Jacket’’. 

Ce projet est également porté par Paramount Pictures et Mandalay Films, sous la direction de John Maybury, réalisateur de ‘’Love is the devil’’ en 1998.

Ce film se veut être un thriller mêlant action et fantastique… 

Ce sera l’occasion de retrouver devant la caméra Adrien Brody dans le rôle principal, celui d’un vétéran de la guerre du Vietnam, accusé d’un meurtre qu’il n’a bien sûr pas commis. Bref une base tout à fait originale… 

Mais le secret de ce long métrage réside dans le fait qu’au cours de son incarcération, il va être victime, comme dans Blueberry, de visions qui vont l’amener à la recherche de son futur meurtrier… Vraiment pas de quoi recevoir un oscar. 

Le tournage de ce grand moment de cinéma débutera en octobre.

Plouf le bateau

Pour ne pas changer ses habitudes, James Cameron a décidé de se jeter à nouveau à l’eau.

Après le naufrage du Titanic et avant la sortie de son documentaire ‘’les fantômes du Titanic’’ prévue en salles le 10 septembre prochain, il prévoit bientôt de surfer à nouveau sur la vague des love story aquatique en adaptant à l’écran l’histoire tragique d’un couple de plongeurs.

En l’occurrence celle du cubain Francisco Ferreras et de la biologiste Audrey Mestre, disparue en 2002 lors d’un accident de plongée à plus de 170 mètres.

De quoi utiliser à nouveau les bonnes vieilles recettes et bons sentiments qui ont fait le succès de ‘’Titanic’’ en 1997 et de quoi également faire couler autant de larmes que d’encre. 

Les studios de la Fox ne s’y sont pas trompé et tout comme Lightstorm entertainment, misent sur cette love story avortée pour faire le plein d’entrées et déclencher à nouveau une vague déferlante de spectateurs dans les salles.

Pourtant à ce jour aucun casting ni aucune date de tournage ne sont programmées. Léonardo et Kate seront-ils prêts à replonger dans l’aventure? A suivre…

Monsieur dame… 

A la fin de ce mois ci devrait s’achever le tournage de ‘’Madame Edouard’’, une adaptation d’un roman de la série des enquêtes du commissaire Léon (un nième clone de Maigret, pipe, bière et sandwich inclus).

Il s’agit du premier long de Nadine Montfils, qui se tourne actuellement au Luxembourg.

On retrouvera Michel Blanc dans le rôle du commissaire Léon et dans celui de madame Edouard l’inénarrable Didier Bourdon.

Il va de soit que cette madame Edouard n’est rien d’autre qu’un travesti, mais un peu particulier puisqu’il s’agit d’un taulier de bistrot soupçonné de meurtres en séries de jeunes femmes…

La distribution de cette co-production Noé production et Artémis Production sera également composée de Rufus, Josiane Balasko, Dominique Lavanant.

La série qui fait peur

La mine d’or ne risque pas de se tarir avant bien longtemps.

A peine la vague ‘’Hulk’’ retombée, voilà que l’on évoque de plus en plus une nouvelle adaptation de série TV au cinéma.

Fort heureusement il n’est pas encore question de retrouver le trio des cagoles dans un Charlies angels 3.

On aura en revanche droit à un duo tout aussi affligeant que dumb et Dumber.

Il fallait bien que cela arrive un jour, à force de constater que la qualité des scénarii outre atlantique ne cesse de sombrer dans les abîmes de la médiocrité.

On sait donc maintenant que Warner compte porter à l’écran la fameuse série des ‘’Duke of Hazzard’’ (Shérif fait moi peur) qui avait tant fait parler d’elle sur CBS de 1979 à 1985 (cf Le grenier de LACN).

Dans le rôle des deux cousins tarés, on devrait découvrir deux jeunes talents qui montent à Hollywood, en la personne du blondinet Paul Walker (vu dans ‘’the skulls’’ et dans l’édifiante saga des ‘’Fast & Furious’’) et du brun Ashton Kutcher (vu dans l’affligeant ‘’eh, mec, elle est ou ma caisse ?’’).

Personne n’est évoqué pour reprendre le rôle de Boss Hogg et du shérif Coltran, en revanche on pense étonnamment à Britney spears pour jouer le rôle de Daisy Duke la traînée en maillot… 

Aucune date n’est programmée pour l’instant.

Quant aux autres adaptations de séries TV, préparez vous à subir bientôt coup sur coup ‘’Starsky et Hutch’’, ‘’l’agence tout risque’’ et ‘’l’homme qui tombe à pic’’. A quand ‘’supercopter’’ et "Manimal" ? …

Juste mauvais

Pour continuer dans la série des adaptations et accessoirement baisser d’un cran le niveau déjà limite de cette rubrique, évoquons la mise en chantier imminente de ‘’dinner for schmucks’’, remake de ‘’dîner de cons’’ de Francis Weber.

Les droits ont été acquis par Dreamworks et c’est Ali G, l’animateur bas de gamme et héros du film ‘’Ali G’’sortit fin 2002 qui reprendra le rôle tenu par Jacques Villeret.

Pour l’instant aucun nom de réalisateur n’est attaché à ce projet, on sait juste que le scénario sera l’œuvre du duo Cinco Paul et Ken Daurio, déjà coupable de celui de ‘’Hyper Noël’’.

Un gage évident de mauvais goût…

Hep taxi…

Histoire de bien toucher le fond et de s’abreuver à la lie de la création, poursuivons notre découverte des adaptations en cours avec, à partir de ce mois ci, le remake du honteux ‘‘taxi’’, le film qui a fait le bonheur à trois reprises des ados attardés et duveteux en mal de grosses (…) cylindrées.

Dans ce long il sera donc question d’un flic qui fricote avec un jeune de banlieue pour vaincre le crime et la vermine nippo allemande organisée.

Une sorte d’antithèse à Taxi driver…

Ce chef d’œuvre sera évidemment produit par Luc Besson décidemment toujours aussi peu inspiré et sous la direction de Tim Story à qui l’on doit ‘’Barbershop’’.

C’est Jimmy Fallon, vu dans ‘’almost famous’’ et souvent dans le Saturday night live qui endossera le costume de Frédéric Diefenthal et qui va par la même occasion ruiner sa réputation.

Il sera également aux côtés de Queen Latifah également en mal inspiration. A quand un remake de ‘’Yamakasi’’ ?

Retour à la case départ 

Il est grand temps de changer de registre sinon le taux de lecture risque de baisser dangereusement...

Un autre réalisateur en mal d’inspiration et de succès va tenter prochainement de se refaire une réputation.

Il s’agit de David Fincher, le réalisateur de l’excellent ‘’Fight Club’’ qui a signé dernièrement l’indigeste ‘’Panic room’’.

Après s’être désisté du projet ‘’MI :3’’ et de ‘’lords of the dog town’’, le voilà sur les rangs pour réaliser un nouveau thriller, ‘’the lokout’’, produit par Dreamworks.

L’histoire se focalisera sur celle d’un homme rendu infirme après un accident de voiture et qui se voit chaperonné par un gangster local qui mijote un braquage de banque.

Pas de quoi pavoiser, à moins que David Fincher ne renonce à nouveau à tourner ce long métrage.

Pourtant plusieurs grands noms ont semblé intéressés par ce projet à commencer par Brad Pitt, Tom Hanks et Di Caprio. A suivre donc …

La griffe de l’homme

Décidément, ce numéro regorge de nanards. La preuve avec ce qui va suivre...

Alors qu’est sorti aux Etats-Unis un nouvel épisode de la série des Freddy intitulé ‘’Freddy vs Jason’’, dans lequel on retrouve la confrontation entre les deux grandes ‘’figures’’ de l’horreur (sortie française prévue le 29 octobre), voici que des rumeurs bruissent sur la possibilité de monter deux nouveaux épisodes sur Freddy, sa vie et son oeuvre.  

Bref, de quoi alimenter les caisses des studios Newline et le compte en banque de Robert Englund qui, à part une présence sporadique comme lézard pacifiste dans la série ‘’V’’, n’a incarné pratiquement personne d’autre que le pull rayé du tueur défiguré.

Tout porte à croire que la griffe Freddy va encore faire des ravages. D’abord, comme c’est la tradition lorsqu’on commence à épuiser un filon, on s’arrange pour mettre au point l’épisode 1, voire zéro.

On retrouvera donc le petit Freddy dans sa jeunesse perpétrer d’abord des crimes horribles sur ses camarades de bac à sable, puis plus tard, après le bac, sur ses camarades de campus.

En gros, un ‘’préquel’’ comme on dit dans la profession.

Le second projet porte sur la suite de ‘’Freddy vs Jason’’, avec un épisode non pas puissance 2 mais puissance 3 puisque la confrontation verra à l’œuvre Freddy vs Jason vs Ash, qui n’est rien d’autre que le héros de la série ‘’Evil dead’’.

Les trois monstres prendront un malin plaisir à rivaliser d’ingéniosité meurtrière. Voilà qui laisse également la place à l’exploitation d’une licence presque sans limite, introduisant à chaque film un nouveau serial killer.

Verra-t-on un Freddy vs Jason vs Ash vs Charles Manson suivi d’un Freddy vs Jason vs Ash vs Charles Manson vs José Bové (le monstre du Larzac) ?

Ta race !!!

Il n’y aura pas d’Astérix 3, ainsi en a décidé début août Albert Uderzo. Le tournage du film qui était prévu pour mars 2004 n’aura donc pas lieu.

Il s’agit de l’adaptation de l’album ‘’Astérix en Hispanie’’, réalisée par Gérard Jugnot et produit comme les trois opus précédents par Claude Berri.

Fort du succès du second volet avec Alain Chabat aux commandes (14,5 millions d’entrées siouplait), ce projet avait été lancé dans la foulée et rassemblait un casting de choix derrière les inévitables Depardieu et Clavier mais dans lequel on retrouvait l’essentiel de l’équipe du Splendid ; Michel Blanc en César, Thierry Lhermitte et Josiane Balasko.

Pour la petite histoire, Albert Uderzo n’a pas apprécié du tout le film réalisé par Alain Chabat et la façon dont il avait été porté à l’écran, la jugeant totalement à l’opposé de l’esprit de la bande dessinée, ce que le public ne semble pas avoir remarqué vu le succès remporté par le film.

Il semble que Uderzo ai surtout été outré par le côté caricatural apporté à chacun des personnages, à commencer par Gérard Darmon et Jamel Debbouze.

Nous n’aurons donc pas droit à une troisième poilade au cinéma, ce qui sonne sans doute le glas à toute autre adaptation cinéma de la bande dessinée, contrairement à la série animée qui grâce à M6 a de beaux jours devant elle.

Voilà qui doit faire la joie d’Albert Uderzo et la tristesse du public… 


Eh bien sur ces quelques infos, il est grand temps d’achever notre petit travelling, on se retrouve dans deux mois pour d’autres nouvelles des coulisses du 7ème art.

Aucun commentaire