LACN n°11 septembre-octobre 2003 : Panoramic avant la rentrée cinéma

Comme on pouvait s’y attendre, l’été cinématographique a été chaud. Chaud pour les productions américaines qui ont globalement fait le plein et chaud pour les productions françaises qui ont eu beaucoup de soucis à suivre la comparaison.






Quand le cinéma rame

Les différentes manifestations destinées à relancer la fréquentation dans les salles, Paris cinéma comme l’opération film à 3 Euros, n’ont pas toutefois réussi à inverser la tendance morose de ces derniers mois.

Crédité d’un excellent démarrage, 68 150 entrées sur Paris et Périphérie, ‘’Terminator 3’’ a réalisé le second meilleur démarrage derrière les 88 520 entrée de ‘’Matrix Reloaded’’ et a battu les précédents records du début d’année à savoir les ‘’X-men 2’’ et leurs 64 788 entrées et ‘’Taxi 3’’ et ses 60 005 entrées.

Pourtant, avec un démarrage national estimé à 340 263 entrées, loin derrière ‘’Matrix Reloaded’’ (576 544 entrées) et ‘’Taxi 3’’ (501 225 entrées), on aurai pu s’attendre à une carrière un peu plus délicate que les précédents opus.

Arnold et ses amis recensent en troisième semaine un cumul France de 2 736 172 entrées sur un total de 752 copies.

Bruce n'est plus tout puissant

Côté déceptions, confirmation est faite de la chute dans les cœurs de Bruce Willis qui ne fait plus autant recette dans ses rôles traditionnels de gros balaise.

Son dernier long ‘’les larmes du soleil’’ avec Monica Bellucci comme partenaire, n’aura fait illusion qu’en première semaine avec 241 051 entrées.

Idem pour rencontre avec le dragon avec en vedette la cotte de maille de Daniel Auteuil et Emmanuelle Devos en nonne.

Ce film compte parmi les flop de l’été avec seulement 4387 entrées parisiennes le premier jour et 460 entrées en première séance sur 18 salles.

‘’Bronx à Bel air’’ et ‘’Une employée modèle’’ n’ont pas fait non plus recette ; leur carrière est à l’image de leurs premières séances poussives (384 entrées pour ‘’Bronx…’’ et 244 entrées pour ‘’une employée modèle’’.

Les français en seconds rôles

Seuls deux productions françaises tirent leur épingle du jeu cet été ; ‘’7 ans de mariage’’ tout d’abord qui cumule en 9 semaines d’activité 1 522 910 entrées.

‘’Le coût de la vie’’ ensuite réalise en 4 semaines un honorable score avec 882 537 entrées. 

Deux sorties française fin août laissent entrevoir une carrière intéressante sur la longévité ; ‘’Père et fils’’ bénéficie d’un excellent bouche à oreille et engrange 360 968 entrée en première semaine.

Un peu plus difficilement, ‘’les égarés’’ accumule dans le même temps 182 181 entrées.

Les US règnent en maîtres

Mais la place est prise majoritairement par les films américains qui n’en finissent pas de brasser des spectateurs.

‘’Sinbad, la légende des 7 mers’’ dépasse le million d’entrées, score honorable pour une animation Disney avec 1 026 645 spectateurs.

Arrivées en fin de vie au bout de 6 semaines, les ‘’Charlie’s angels’’ atteignent 1 541 239 entrées mais ne semblent pas pouvoir être capable d’en faire davantage.

Le second volet des aventures de ‘’Lara Croft’’ réalise quant à lui un score important de 650 146 entrées en première semaine et risque de faire encore parler d’elle.

Le succès de l’été est par contre acquis avec ‘’Pirates des caraïbes’’ avec en vedette l’immense Johnny Deep qui en l’espace de deux semaines d’action dépasse les 2 millions d’entrées (2 037 372 entrées).

A noter le bon démarrage de Colin Farrel et de l’excellent ‘’Phone game’’ ; 20 276 entrées sur Paris et périphérie en première journée, et la bonne prestation de ‘’the eye’’ le second film thaïlandais des frères Pang après l’excellent ‘’Bangkok dangerous’’ sorti début juillet et distribué par Europa Corp.

Enfin, la palme du film le plus rafraîchissant de l’été revient sans conteste à ‘’Blue crush’’, ce que les fans de surf reconnaîtrons (40,1 millions de dollars de recettes US).

Il reste à attendre mi septembre et les résultats définitifs du box office de l'été pour pouvoir se rendre compte si la tendance à la baisse de fréquentation se vérifie.

Aucun commentaire