LACN n°9 mai-juin 2003 : Clap sur les Razzies

C’est bien connu, il n’y a pas de bonne cérémonie des Oscars sans cérémonie des Razzie Awards. Ceux ci ont été décernés le 22 mars dernier, la veille des Oscars et ont récompensé le pire du pire de la production cinématographique US annuelle.


Le haut du panier du pire


La compétition était relevée cette année mais c’est une valeur sûre de la profession (si l’on peut dire…) qui a rassemblé tous les suffrages.

Le couple Guy Ritchie-Madonna est en effet le grand vainqueur de cette 23ème édition, grâce à leur film ’’swept away’’ (‘’à la dérive’’, réalisé et scénarisé par Guy Ritchie et dont la sortie est prévue le 21 mai prochain sur nos écrans avec … 5 copies).

Ce film remporte pas moins de 6 récompenses, excusez du peu, dont celle de pire film de l’année, du pire réalisateur pour Guy Ritchie et celle de pire actrice pour Madonna (ex-æquo avec la gourde Britney Spears pour son apparition dans Crossroads).

Madonna récompensée

Madonna ravit également le Razzie du pire second rôle féminin (elle n’est pas passé très loin du pire second rôle masculin d’ailleurs) pour son apparition éclair (2 minutes ont suffit) dans le dernier James Bond (‘’die another day’’), et qui met à plat tout le film selon John Wilson le fondateur de la cérémonie ; 
« Madonna n’est même pas 2 minutes dans le film, mais elle joue d’une manière si horrible dans cette scène que durant le reste du film, vous ne pouvez pas oublier que vos yeux et vos oreilles ont été insultés par la stupidité de son apparition. »

Il y avait pourtant bien d’autres choses à dire à propos de ce film, et pas seulement sur Madonna.

Bref, une récompense de plus pour Madonna, élue par ailleurs pire actrice du siècle lors d’une précédente édition.

Parmi les autres récompenses, à noter le prix du pire acteur fort justement attribué à Roberto Benigni et sa calamiteuse prestation dans ‘’Pinocchio’’, et celui du pire second rôle masculin remporté par Hayden Christensen pour son insoutenable apparition dans ‘’Star Wars, épisode 2’’.

Pour vous, voici le palmarès de cette 23ème édition.

PIRE FILM 

A la dérive
Si vous avez le courage d’aller le voir à sa sortie en salle le 21 mai, vos commentaires sont les bienvenus…

PIRE REALISATEUR

Guy Ritchie pour A la dérive
Guy Ritchie écrase Tamra Davis (‘’Crossroads’’) et George Lucas (‘’l’attaque des clones’’) qui étaient pourtant favoris.

PIRE ACTEUR

Roberto Benigni pour Pinocchio
La palme revient à Roberto Benigni dont la médiocrité de la prestation surpasse de loin Adam Sandler, ce qui n’est pas peu dire.

PIRE ACTRICE

Madonna pour A la dérive 
Britney Spears pour Crossroads
Le prix est revenu ex-æquo à Britney Spears et à Madonna. Il est vrai que le choix était cornélien…

PIRE SECOND RÔLE MASCULIN

Hayden Christensen pour Star wars : épisode 2 - L'Attaque des clones
Hayden Christensen lamine de loin Tom Green le grand vainqueur de l’an dernier. Rien que pour lui, on aurait pu appeler le fil "l'attaque des clowns".

PIRE SECOND RÔLE FEMININ 

Madonna pour Meurs un autre jour
La concurrence était forte pourtant avec Natalie Portman pour ‘’Star wars’’.

PIRE COUPLE A L'ECRAN

Adriano Giannini / Madonna pour A la dérive
On retrouve encore Madonna loin devant les couples Britney Spears / "Quel-que-soit-son-nom" ou Hayden Christensen / Natalie Portman

PIRE PRODUCTION POUR ADOLESCENTS 

Jackass - le film
L’équipe de ‘’Jackass the movie’’ devance ‘’Crossroads’’ et excusez du peu, l’intolérable ‘’Scooby doo’’ qui est aussi pire à supporter que d’écouter la Macarena en boucle. 

PIRE REMAKE OU SUITE 

A la dérive
A côté, ‘’Pinocchio’’ et ‘’Star wars’’ paraissent bien ternes.

PIRE SCENARIO 

Star wars : épisode 2 - L'Attaque des clones
La lutte était très serrée dans cette catégorie, mais ‘’Star wars’’ l’emporte de peu devant ‘’à la dérive’’ et ‘’Pluto Nash’’.

PIRE CHANSON ORIGINALE 

I'm not a girl, not yet a woman de Britney Spears – Crossroads

Britney Spears tient enfin sa revanche sur Madonna…Ouf !

Voilà, c’est tout pour les Razzie Award de cette année.

Rendez vous en salle pour découvrir le pire de la production qui nous attends avant la prochaine cérémonie !

Aucun commentaire